La CELC digitalise son showroom

Une nouvelle plateforme pour le lin européen qui numérise une partie de son show-room physique « Linen Dream Lab » pour promouvoir les innovations des adhérents et partenaires de la CELC (Confédération européenne du lin et du chanvre), tisseurs, filateurs et tricoteurs.

Dédié aux marques, designers de mode et d’art de vivre, ce nouvel outil numérique veut remédier à la disparition (temporaire) des salons textiles physiques en créant des interactions autour de la filière lin. Cette plateforme en open source devrait faciliter les relations entre les opérateurs et leurs clients de mode, mais aussi bureaux de tendances et presse.

Au menu de cette « migration digitale », trois grands volets : « Inspirer » ouvre un accès libre aux dernières tendances, nouveautés et innovations des fabricants. « Sourcer » propose une plongée virtuelle dans les collections de tissus, référencés avec tous leurs détails (poids, dimension, composition…). La marque ou le designer qui s’inscrit sur la plateforme pourra ainsi créer une sélection et créer une planche saisonnière, un moodboard Puis contacter directement les fabricants. « Informer » enfin, présente l’écosystème de la filière européenne du lin. « Un outil agile et efficace (…) pour soutenir la création et le développement de l’utilisation de cette fibre européenne. Voilà la mission de ce Linen Dream Lab digital qui complète les showrooms de Paris et Milan » a indiqué pour l’occasion Marie-Emmanuelle Belzung, Déléguée Générale de la CELC.

Crédit: CELC

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS