Le patrimoine professionnel des dix plus grosses fortunes françaises a perdu 37 milliards d'euros depuis l'été 2008, selon un classement établi par l'hebdomadaire Challenges. Si la majorité des plus grandes fortunes françaises ont fondu "de 25 à 35% depuis l'été", estime le magazine, tous les milliardaires ne sont pas égaux devant cette baisse.

Conséquence de la crise économique mondiale, les frères Wertheimer, propriétaires de la marque Chanel, perdent ainsi 10% de leur fortune avec un patrimoine de 4,5 milliards d'euros. Alain et Gérard Wertheimer arrivent à la sixième place du classement, suivi de François Pinault (PPR, -39%).Gérard Mulliez, fondateur du groupe de distribution et de finance Auchan, conserve la première place des plus grandes fortunes professionnelles même si son patrimoine a perdu 29% depuis juillet et atteint désormais 14,9 milliards d'euros. Il est suivi par Bernard Arnault (LVMH, Carrefour) qui a vu son patrimoine reculer de près de 33% en neuf mois, Liliane Bettencourt (L'Oréal, -31% en 9 mois) et Bertrand Puech (Hermès, -27%).

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS