Le directeur général de Mango, Enric Casi, constate que la firme est en train de maintenir son objectif d’ouvrir 3000 boutiques en huit ans, ce qui suppose une ouverture de 200 boutiques en moyenne par an et en dépit du contexte économique actuel. Cet objectif impliquera un investissement annuel de 100 millions d’euros.

D’après les statistiques des ventes mondiales de Mango, Casi reconnaît que l’Espagne est le pays le plus touché par la conjoncture économique et celui qui a le moins vendu. Toutefois, malgré cette baisse considérable, Casi n’a pas évoqué de fermeture imminente sur les 300 boutiques espagnoles et compte sur l’activité d’autres pays pour « sauver » la situation. En 2008, les ventes réalisées à l’extérieur de la péninsule ibérique ont représenté 70% des ventes mondiales, soit en chiffres 1 440 millions d’euros.

Le directeur de la marque catalane ajoute que les ventes observées aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Irlande sont également en baisse.

En ce qui concerne la récente collection « Low cost » commercialisée dans les boutiques Mango, Enric Casi précise que le low-cost n’est pas leur « terrain d’action », puisque la grande majorité des ventes est plutôt réalisée sur les vêtements plus « sophistiqués » que les vêtements basiques et moins chers.

La maison mère de Mango se situe à Palau Solità i Plegamans en Catalogne et son réseau de distribution compte actuellement la présence de 1320 établissements propres et franchisés répartis sur 93 pays.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS