D’ici un peu plus d’une semaine, la 28e édition de Modefabriek ouvrira ses portes. Grâce à une foule d’événements, 600 marques de mode nationales et internationales montreront au public professionnel ce qui se passe dans l’univers de la mode. Des performances, du denim expérimental, de l’art, de l’art de la rue, des installations, une patinoire avec des démonstrations de patinage artistique, des défilés et une séance de photos de mode en direct : le programme de Modefabriek prouve qu’en 2010, la mode est plus variée que jamais.

Une découverte claire
Les marques de mode sont divisées en six segments : « Authentic » offre de l'espace aux marques classiques, « Department » héberge la mode décontractée et « Appearance » présente des marques internationales de premier plan, souvent communément reconnues. Cette fois, le segment du denim, où l’on trouve tant les grandes marques commerciales de jeans (« Industry ») que le denim de luxe (« Limited »), est regroupé dans un seul hall. Le segment le plus luxueux et avant-gardiste est « Refined ». Ici, l’on trouve des créateurs de renom et des marques de mode haut de gamme. Les plates-formes de créateurs « Cutting Edge » et « Next » sont aménagées pour mettre en avant les créations qui donnent le ton. Lors de cette édition, l’œuvre de ces créateurs sera présentée sous forme de défilés.

La polyvalence Belge
La plate-forme belge intitulée « Belgium presents.., curated by Label. » démontre que « la Belgique a bien plus à proposer que les six créateurs anversois », précise la commissaire Stéphanie Duval. L’offre varie de la photographie aux créations de produits et d’accessoires. Parmi les créateurs de mode participants, il y a des noms connus comme Walter van Beirendonck et Dirk van Saene, mais aussi de jeunes diplômés comme Lenny Leleu. En outre, on peut admirer les créations de Ti+Hann, Sonny VandeVelde, Monsieur Bul, La Fille d’O, Liebet Bussche, Maison Caro, Michaël Verheyden et Maarten de Ceulaer. Il y a des performances et de la musique, des amuse-gueules et des boissons...le tout typiquement belge.

Un programme annexe pluridisciplinaire
Au Modefabriek, on ne peut pas échapper à l’approche pluridisciplinaire qui domine la mode depuis un certain temps. Ainsi, JFK & Jackie magazine réalise en direct une session de photos de mode, le musée des sacs présente une exposition axée sur l’histoire du sac et le styliste Bastiaan van Schaik présente un relooking de mannequins en direct. Sur la plate-forme « Bachelor » des étudiants de 3e année de l’académie de mode de La Haye montrent ce qui les a inspiré ; chez Envy, vous trouverez des amuse-gueules et des boissons, mais aussi du design innovant et surprenant. Le laboratoire du denim expérimente avec le jean et les marques 10 Feet, IKKS, MET jeans, Dictionairy et Strellson présentent un défilé de mode.

La presse, le wifi et la fête
Comme le veut la tradition, la conférence de presse de Modefabriek a lieu lundi 25 janvier à 11.00 heures. Press Only, l’agence de presse de Modefabriek est présente les deux jours pour répondre aux questions. Sur demande, les VIP et la presse peuvent bénéficier d’un transport gratuit grâce au service de navette offert par Audi et Hugo Boss et, entre les différentes activités, des boissons et amuse-gueule sont proposés. Fashion United permet de rendre compte en direct de toutes les impressions. Pendant deux jours, ils offrent un accès WIFI gratuit aux visiteurs. Pour finir, Modefabriek attire l’attention de toutes les personnes intéressées sur l’apéritif festif qui aura lieu dimanche à partir de 18.00 heures au Zuidpool ; compte tenu du grand nombre d’événements de mode, il s’agit ici d’un élément indispensable de la 28e édition de Modefabriek.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS