(publicité)
(publicité)
Imprimés tendances pour le Printemps/Eté 2016

Les experts de Trendstop ont sélectionné les plus inspirants best-sellers pour la prochaine saison printemps/été. Découvrez comment les grands créateurs utilisent les nouveaux imprimés dans notre Rapport de Prévisions sur les Imprimés et Finitions Printemps/été 2016 composé des 20 must-have répertoriés dans les sections « Imprimés All-Over», « Multi- Application » et « Rayures et Carreaux » et « Travaux d’Artistes Originaux ». Dans le cadre du partenariat entre Trendstop.com et FashionUnited, les experts de tendance d’imprimés révèlent un premier look : Les Floraux, un imprimé que l’on verra partout en 2016!

Les Floraux

Imprimés tendances pour le Printemps/Eté 2016

Une attitude ludique émerge pour le printemps/été, les fleurs sont amplifiées et s’intensifient en gras pour attirer l'attention, leurs couleurs sont chatoyantes et les proportions surdimensionnées . Cette tendance apporte une touche de modernité aux vêtements et accessoires.

Look essentiel de la catégorie «Imprimés All-Over», les tons pastel et les contours rigides soulignent cette tendance florale ultra-féminine. Les fleurs s’impriment jusque dans les petits pulls légers à col en V et les répétitions graphiques prennent des teintes lumineuses en superposition sur des fonds vifs. L’inspiration rétro devient pop avec ce bouquet de couleurs.

Imprimés tendances pour le Printemps/Eté 2016

Offre Exclusive

Rapport Trendstop sur les Imprimés et Finitions Printemps/Eté 2016, comprenant quatre catégories principales « Imprimés All-Over », « Multi-Application », « Rayures et Carreaux » et « Travaux d’Artistes Originaux; Achetez le rapport complet de Trendstop.com ici >> Profitez de notre offre exclusive pour FashionUnited et utilisez le code promo FU20SS16PRINT pour obtenir 20 pour cent de réduction.

Imprimés tendances pour le Printemps/Eté 2016

Si vous souhaitez connaître les tendances Printemps/Eté 2016, retrouvez toutes les nouveautés sur notre site de Rapports de Tendances.

Trendstop.com est l'un des principaux cabinets de tendance dans le monde de la mode et des professionnels de la création, il est réputé pour ses analyses et prévisions de tendance perspicaces. Parmi ses clients : Forever21, Ralph Lauren, H & M, Hugo Boss, L'Oréal et MTV.

Imprimés tendances pour le Printemps/Eté 2016

Photos: Courtoisie de Trendstop.

Ouverture des magasins le dimanche: qui va décider?

Le 10 décembre dans le cadre de son projet de loi, Bercy devrait préciser les contours d'un assouplissement des règles permettant l'ouverture des magasins le dimanche. Généralisation totale ? Ouvertures partielles? Quelles compensation salariales pour les employés concernés? Le gouvernement marche sur des œufs d'autant plus qu'un récent sondage publié dans la Dépêche du Midi et obtenu par l'institut de sondage BVA révèle que si les Français restent majoritairement favorables à une ouverture dominicale, ils sont cependant moins enthousiastes à cette idée que l'année dernière: 62 pour cent en 2014 alors qu'ils étaient 69 pour cent en 2013. Les français les plus favorables étant politiquement ancrés à droite (77 pour cent des sympathisants de droite favorables à une généralisation des ouvertures, contre 47 pour cent pour les sondés plus proche de la gauche.

Ce casse-tête se mêle de plusieurs paradoxes. Tout d'abord, il est intéressante de noter que si 62 pour cent des français sont pour l'ouverture des magasins le dimanche, ils sont aussi, à titre personnel, 60 pour cent à ne pas vouloir eux-mêmes travailler ce jour-là. En clair, ok pour faire travailler les autres le dimanche à condition que ça ne me concerne pas. Concernant les rémunérations, tous les salariés sont plus ou moins d'accord pour travailler le dimanche à condition d’être payé plus ( ce qui n'est pas en soi, un scoop fracassant) tout en s’inquiétant du fait que ce jour de travail leur soit désormais imposé sans compensations. D'autant plus, qu'à ce stade du projet de loi, aucune contrepartie n'est prévue pour les activités comprisent dans les zones touristiques ouvertes les dimanches.

De son coté, le patronat, très favorable à ce projet d'assouplissement porté par Emmanuel Macron, s'inquiète tout aussi logiquement de la bombe lancée fin novembre par la ministre des Affaires Sociales Marisol Tourraine qui interrogée sur BFMTV a indiqué qu'elle voudrait que le travail du dimanche soit "volontaire" et "si possible", "payé double".

Enfin, les petits commerçants (et d'une manière générale, les petites PME) ont fait savoir que s'ils étaient dans l'obligation de fournir des contreparties excessives aux salariés pour ce travail dominical, ils aimaient autant, dans le contexte actuel de crise, garder le rideau baissé. "Sachant qu'un achat effectué le dimanche n'est pas une dépense du lundi, qui en profitera ? Les grandes enseignes", analyse Jean-Eudes du Mesnil du Buisson, le secrétaire général de la CGPME.

Les grands magasins du boulevard Haussmann: un cas à part?

Autre élément de complication, plus politique celui-là, la maire de Paris Anne Hidalgo est réticente au fait d'ouvrir le dimanche les grands magasins du boulevard Haussmann en arguant que cela aurait un coup pour la municipalité ( augmentation de la fréquence des transports qui sont d'habitude au ralenti le dimanche pour acheminer les salariés et les clients ; organisation de services de voirie pour nettoyer la chaussée le dimanche soir ; sécurisation des personnes et des biens). Or pour Laurent Fabius et Emmanuel Macron, ces ouvertures dominicales sont indispensables afin de capter une clientèle internationale tentée de faire son shopping à Londres. Le rapport (non définitif) de la mission d'information et d'évaluation (MIE) sur le travail du dimanche, publié ce mercredi 3 décembre par le quotidien L'Opinion et commandé en juin dernier par Anne Hidalgo, semble aller dans le sens du maire de Paris puisqu'il indique que « la durée moyenne du séjour d'un touriste étranger européen est de 4 jours, et celle d'un touriste extra-européen (Etats-Unis, Japon, etc.) de 6 jours. Contrairement à une idée reçue, les touristes étrangers ne sont donc en rien gênées dans leurs achats par la fermeture dominicale ».

Pour imposer ces ouvertures sur le célèbre boulevard, les deux ministres ont prévu la création de « zones touristiques internationales » qui seraient entièrement libres d'ouvrir le dimanche pour séduire la clientèle internationale. Pour l'instant, le projet de loi qui sera débattu en conseil des ministres prévoit que ces zones seraient créées par « arrêté ministériel » et non décidées par les maires. Par contre il semble qu'il y ait un consensus sur le fait de porter de 5 à 12 le nombre de dimanches ouvrables (dont 5 à la discrétion du commerçant et 7 autorisés par le maire) tout en sachant que dans le cas de Paris, contrairement à l'ensemble du territoire, ce n'est pas la municipalité qui décide de ces 7 autorisations, mais le préfet. Ce consensus s’arrête des qu'il s'agit de décider s'il faut étendre ou non géographiquement les zones touristiques déjà autorisées à ouvrir le dimanche (actuellement, il y a 7 zones touristiques dans la capitale). Bref, entre dérogations, zones à part, distinction entre entreprises suivant leur taille et leur emplacement, le parlement, qui décidera au final, aura beaucoup de pain sur la planche.

Le Bangladesh organise une conférence mondiale sur l'approvisionnement

Le Bangladesh, en pleine crise dû au manque de sécurité dans ses usines textiles, a décidé d’organiser une conférence mondiale concernant l’approvisionnement. Plus de 50 conférenciers ont confirmé leur participation à l’évènement « Dhaka Apparel Summit », qui se tiendra du 7 au 9 décembre dans la capitale du pays.

Participation des directeurs de grands groupes de mode

Ce rendez-vous comptera la présence de directeurs de multinationales telles que Gap, Kmart ou VF et des représentants d’institutions politiques et européennes, de patronales étatsuniennes et de professeurs des universités de Harvard et MIT. La première ministre du pays, Sheik Hasina sera chargée d’ouvrir les conférences.

Après avoir été victime d’accidents mortels dans des incendies d’usines textiles le pays évoquera, à travers ces conférences, les thèmes de la sécurité et de la durabilité. L’évènement coïncidera dans le calendrier avec l’incendie survenu dans l’usine Tazreen Fashion, survenu deux ans auparavant, où 112 employés ont trouvé la mort, soit un an et demi après l’écroulement du Rana Plaza qui a coûté la vie à 1.200 employés.

L’industrie de la confection bengalie expliquera la ligne à suivre pour atteindre les 50.000 millions de dollars en exportations prévus d’ici 2021. Actuellement, les ventes extérieures du secteur génèrent 22.000 millions de dollars. Le Bangladesh est le deuxième fournisseur mondial de vêtements. L’industrie textile du pays emploie près de 4 millions de personnes.

Longchamp inaugure sur les Champs-Elysées son plus grand magasin d'Europe

Le maroquinier français Longchamp, parti pour établir un record de ventes de l'ordre d'un demi-milliard d'euros cette année, a inauguré jeudi une vaste boutique sur les Champs-Elysées censée renforcer son image et lui attirer de nouvelles clientèles. Installée au numéro 77, du même côté que Louis Vuitton, sur une surface de près de 500 m2 et deux étages, la boutique ouvrira ses portes au public vendredi matin. "S'installer sur les Champs-Elysées est un symbole assez fort pour la maison. Paris est notre quartier général et la capitale de la mode, les Champs-Elysées sont un lieu mythique, où le monde entier passe devant les boutiques...", dit à l'AFP le PDG de Longchamp, Jean Cassegrain.

Un magasin porteur d'espoir

Il s'agit de la plus grande boutique du maroquinier en Europe, la plus vaste au monde étant située à New York (600 m2). "Ce magasin va jouer un rôle d'ambassadeur de la marque. On espère qu'il va générer des ventes importantes", indique M. Cassegrain. C'est le 6e magasin amiral inauguré en Europe en 15 mois. "On est dans une phase où on veut ouvrir des boutiques plus grandes, qui permettent de mieux accueillir les clients et de mettre en valeur toutes les catégories de produits", explique le PDG.

Toutes les collections de Longchamp y seront présentées, sacs à main, bagages, prêt-à-porter, souliers..., la Femme au rez-de-chaussée, et un espace au premier étage pour l'Homme et les bagages... sans oublier les célèbres sacs Pliage, inspirés des origamis japonais, se pliant comme une enveloppe et vendus à plus de 32 millions d'exemplaires depuis leur naissance en 1993. "Cela faisait assez longtemps qu'on cherchait à s'installer sur les Champs-Elysées mais il est très difficile de trouver un bon emplacement", indique M. Cassegrain. Longchamp souhaitait être "de ce côté-ci de l'avenue", côté droit en descendant depuis l'Arc de Triomphe, car "c'est celui du luxe et de mon point de vue le meilleur: on est près du Fouquet's, des hôtels de luxe, de l'Avenue Montaigne...", explique le PDG. Le loyer est assurément luxueux lui aussi, mais Longchamp n'en divulgue pas le montant. Quant au bail, M. Cassegrain espère "un engagement de long terme, pour de très nombreuses années". (AFP)

Victoria's Secret pour la première fois à Londres

Des chanteurs mondialement connus, des stars du mannequinat vêtues de soutiens-gorge valant des millions et six décors: la célèbre marque de lingerie américaine Victoria's Secret n'a pas lésiné sur les moyens pour son premier défilé londonien mardi.

Traversant l'Atlantique pour la deuxième fois seulement depuis 1995, le show s'est ouvert sur une note glamour, avec les égéries de VS, baptisées "anges", vêtues d'ensembles blancs et dorés et dotées d'ailes couleur or. Le chanteur britannique Ed Sheeran est ensuite entré en scène pour interpréter "Thinking out loud" et accompagner la deuxième série de tenues, multicolores et inspirées de destinations exotiques. Les deux stars de la soirée, les Brésiliennes Adriana Lima et Alessandra Ambrosio, ont ouvert cet épisode en défilant parées des "Fantasy Bras", soutiens-gorge créés par le joaillier Mouawad, sertis chacun de 16.000 pierres précieuses (dont des diamants, des rubis et des saphirs) et évalués à deux millions de dollars.

La troisième ambiance était consacrée aux rêves: boudoir rose avec canapés en cuir blanc et ballons nacrés. C'est la chanteuse américaine de country-pop Taylor Swift, vêtue d'une nuisette et d'un déshabillé rose poudré, qui a accompagné les allées et venues des mannequins avec "Blank Space".

Un show à 20 millions de dollars

Changement complet de rythme pour le quatrième tableau, animé par la chanteuse américaine Ariana Grande et dédié à la sous-marque qui vise principalement les étudiantes PINK, avec des ensembles décontractés, imprimés léopards et couleurs vives. Le défilé a ensuite glissé vers un décor féérique d'arbres blancs, de parterre de feuilles d'automne et la chanson "Take me to church" de l'Irlandais Andrew Hozier. Le vert pâle et le rose pâle étaient à l'honneur sur les mannequins parées d'ailes de fées transparentes.

Pour clôturer cette dix-neuvième édition du défilé annuel de la marque, Taylor Swift est revenue sur scène pour une thématique noire et blanche déclinée dans le décor et les ensembles porte-jarretelles des mannequins. Avec un budget de 20 millions de dollars (16 millions d'euros), c'est le "show le plus cher que nous ayons jamais organisé", a assuré le directeur marketing de la marque Ed Razek à l'AFP. Pour un mannequin, y participer représente une consécration, souligne la Suédoise Elsa Hosk, l'une des 47 top-modèles à défiler, notamment parce qu'il est diffusé dans près de 200 pays. 500 millions de télespectateurs sont attendus pour cette édition, diffusée le 9 décembre sur le réseau de la chaîne américaine CBS.

Victoria's Secret pour la première fois à Londres

Au-delà de la lingerie, ce show présente une certaine idée de la perfection physique, et les "anges" n'ont pas chômé dans les semaines précédant le défilé, pratiquant toutes sortes d'activités physiques. La Néerlandaise Doutzen Kroes explique qu'elle s'est préparée en pratiquant le ballet et avoue une certaine appréhension. "Il y a beaucoup de pression parce que nous sommes en lingerie", a-t-elle confié à l'AFP.

Normes de beauté malsaines

Un idéal qui ne fait toutefois pas l'unanimité comme le prouve la polémique qui a récemment agité les réseaux sociaux. Trois étudiantes britanniques ont lancé une pétition sur change.org contre le slogan de la nouvelle campagne de publicité de la marque, "The Perfect Body" (le corps parfait), qui visait à promouvoir sa nouvelle gamme de soutiens-gorge Body.

Elles dénonçaient la promotion de "normes de beauté irréalistes et malsaines", une opération qui a contraint VS à modifier son slogen en "The Body for Every Body" (Le Body pour chaque corps). "Cela aurait pu être mieux formulé", a reconnu M. Razek, affirmant néanmoins que les mannequins de VS sont "en bonne santé, ont le sens de l'humour et une vie équilibrée". Numéro un de la lingerie aux États-Unis (plus de 1.000 boutiques), le groupe, créé en 1977, a réalisé 6,68 milliards de dollars de ventes l'année dernière. Il est présent au Royaume-Uni depuis 2005. (AFP)

Chanel: des métiers d'art portés en vedette à Salzbourg et garants de l'avenir des collections

Brodeurs, plumassier, bottier... Chanel, qui met à l'honneur ses métiers d'art mardi dans un défilé à Salzbourg autour de l'histoire de la maison de couture, s'attache à promouvoir ses artisans d'exception devenus indispensables à ses collections. Le groupe de luxe a entamé en 1985 une stratégie de rachat d'ateliers au savoir-faire précieux, français principalement mais aussi écossais et italiens, avec qui il avait l'habitude de collaborer et qui étaient pour beaucoup menacés de disparaître faute de succession. Une dizaine de métiers sont désormais regroupés dans une filiale, Paraffection, qui représente environ un millier de personnes. Ces métiers d'art sauvés, "c'est une belle histoire, dont on tire directement les bénéfices", explique à l'AFP Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel et président du célèbre brodeur Lesage. Des bénéfices qui s'inscrivent sur le long terme, "pour pouvoir continuer à créer des collections dans 20 ans".

La dernière acquisition en date remonte à quelques jours à peine: l'atelier de tissage ACT 3, installé dans les Pyrénées-Atlantiques, qui crée des tweeds pour Chanel, a rejoint vendredi le giron de Lesage, lui-même rattaché à la maison de couture en 2002. "Ces gens qui savent créer, ça sert en premier lieu à Chanel parce qu'on est souvent soit le premier soit le deuxième client de ces ateliers", poursuit Bruno Pavlovsky. Mais pas d'exclusivité: les artisans travaillent également pour d'autres maisons comme Balenciaga, Dior, Vuitton... Et Chanel s'autorise de son côté à faire appel à des ateliers extérieurs en fonction des besoins de son studio de création. "On n'est pas obligés de travailler avec eux tout le temps, on travaille avec ceux qui correspondent le mieux à la collection", explique le responsable. "Très vite on s'est rendu compte que c'était important que ces métiers d'art continuent à travailler avec le plus de marques possibles".

Chanel: des métiers d'art portés en vedette à Salzbourg et garants de l'avenir des collections

Davantage de visibilité

Certaines maisons acquises par Chanel, comme Goossens (bijoux), Massaro (chaussures), Maison Michel (chapeaux), Barrie (cachemire), Causse (gants) ont leur propre collection: elles "ont besoin d'exister, pour continuer à attirer des gens, en formation, et pour économiquement s'appuyer sur plusieurs piliers", souligne M. Pavlovsky. Du coup "on essaie de faire en sorte que leur propre marque ait une plus forte visibilité", explique-t-il. "En même temps on n'est pas en train de faire un autre Chanel. Mais ce sont des marques qui méritent d'être plus connues". Le fabricant écossais de cachemire Barrie et le modiste Maison Michel viennent ainsi d'ouvrir des boutiques à Londres. Les deux maisons sont aussi présentes à Paris. Un développement qui passera aussi "certainement demain par le e-commerce", dit Bruno Pavlovsky.

Depuis 2002, ces ateliers font l'objet d'un défilé, spécificité de Chanel, présenté par Karl Lagerfeld au mois de décembre, ce qui permet d'ajouter une collection au calendrier traditionnel des shows haute couture et prêt-à-porter, et répondre à l'appétit insatiable des clientes pour la nouveauté. Les modèles sont disponibles dès le mois de mai dans les 180 boutiques Chanel partout dans le monde, et signent le démarrage des collections d'hiver. Ces défilés "métiers d'art" de prêt-à-porter sont présentés dans des villes liées à la griffe et à Gabrielle Chanel. Après Dallas et Edimbourg notamment, cette édition s'est déroulée à Salzbourg, en Autriche, dans le château de Leopoldskron, palais rococo du XVIIIe siècle, pour une collection évoquant l'empire austro-hongrois et l'histoire de la fameuse veste du tailleur Chanel, inspirée à la couturière par la tenue d'un liftier d'un hôtel de la ville. Pour mettre en valeur ce défilé, Karl Lagerfeld n'a pas hésité à mettre en scène deux stars, le chanteur Pharrell Williams et le mannequin Cara Delevingne, dans un vidéo clip dévoilé lundi. (AFP)

Couleurs tendances Printemps/Eté 2016

Les experts de Trendstop ont sélectionné les couleurs best-sellers de la saison. L’étude de prévisions de Couleurs Printemps/Été 2016 montre comment les plus grands créateurs utilisent ces teintes dans leurs collections. Elle a été élaborée à partir de 40 nuances principales dans les catégories Fashion Colours, Core Colours, Accents & Active et Metallics, avec une référence Pantone® pour chaque teinte. Ici, les experts de tendance de couleur Trendstop donnent aux lecteurs de FashionUnited un aperçu sur le Rose Pêche, une nuance clé du groupe de couleurs pastels.

Les Pastels Crème

Un tableau de teintes crème domine la palette Printemps/Été 2016, il s’agit d’une évolution des teintes pastel plus acidulées des saisons précédentes. Douces et féminines, ces nuances transforment les styles apportant une sensation de fraîcheur.

Nuancé clé dans la gamme des Pastels Crème, ce rose subtile se teinte de pêche pour un aspect globalement plus chaud. Les pièces en denim optent pour une finition élégante, tandis que les amateurs de néoprène combineront leurs looks avec des sacs à main en cuir souple du même ton. Quant aux chaussures, elles jouent sur les contrastes lumineux pour une touche plus contemporaine.

Couleurs tendances Printemps/Eté 2016

Offre Exclusive

Prévisions Trendstop Printemps/Eté 2016, quatre catégories de couleurs essentielles avec « Fashion Colours », « Core Colours », « Accents & Active » et « Metallics »… Achetez le rapport complet de Trendstop.com ici >>. Profitez de notre offre exclusive pour FashionUnited et utilisez le code promo FUSS16COLOUR pour obtenir 20 pour cent de réduction.

Couleurs tendances Printemps/Eté 2016

Si vous souhaitez connaître les l’ensemble des prévisions Printemps/Eté 2016, retrouvez toutes les nouveautés sur notre site de Rapports de Tendances.

Couleurs tendances Printemps/Eté 2016

Trendstop.com est l'un des principaux cabinets de tendance dans le monde de la mode et des professionnels de la création, il est réputé pour ses analyses et prévisions de tendance perspicaces. Parmi ses clients : Forever21, Ralph Lauren, H & M, Hugo Boss et L'Oréal.

Couleurs tendances Printemps/Eté 2016

Photos: Courtoisie de Trendstop

Une nouvelle soie: la "Spider Silk"

Face à une demande croissante de fibres et de composants textiles toujours plus naturels, des scientifiques japonais ont développé un nouveau type de soie avec des gènes de toile d’araignée : voici la « Spider Silk », une matière plus résistante et douce que la soie conventionnelle…

“Spider Silk” est le nom donné par des investigateurs de l’Université nippone de Shinshu à cette soie qui combine à la fois l’adn d’araignées et de vers à soie via une ingénierie génétique.

Un professeur de Faculté de Science Textile et de Technologie de cette université, Masao Nakagaki, a été le premier à implanter en 2007 des arachnides dans des vers, qui postérieurement, ont produit de la soie faite de composants que l’on retrouve dans les toiles d’araignées.

Après plusieurs années d’investigation, la “soie d’araignée » contient au moins 20 pour cent des composants des toiles d’araignées et quelques prototypes de chaussettes ont déjà été conçus dans ce matériaux.

Un accord avec le gouvernement local pour développer la production

Pour développer commercialement ce type de soie, l’université a signé un accord avec le gouvernement de Kyotango où les deux institutions se compromettent à collaborer dans des régions de développement industriel, à former du personnel et réaliser une investigation académique en utilisant des installations adéquates à la production de la soie.