Vol d'échantillons Hermès: prison avec sursis pour un styliste milanais

Le styliste milanais Massimo Piombo a été condamné en appel jeudi à Lyon à trois mois d'emprisonnement avec sursis et 15.000 euros d'amende pour le vol en 2014 d'échantillons d'un fonds d'archives textiles du groupe de luxe Hermès, a indiqué une source judiciaire. La peine a été assortie notamment de 5.000 euros de dommages et intérêts pour la partie civile. En première instance, le couturier avait été condamné à une amende de 10.000 euros.

Ce dernier avait été interpellé par la police en février 2014 à l'aéroport de Lyon, avec huit échantillons de tissus anciens cachés dans ses chaussettes et dans une poche de veste. Il venait alors de consulter le colossal fonds d'archives textiles d'une société du groupe de luxe Hermès, la Holding Textile Hermès, à Pierre-Bénite, près de Lyon, comme le font habituellement les maisons de luxe du monde entier.

Le comportement suspect de M. Piombo avait intrigué les employés de la société qui s'étaient aperçus après le départ du styliste italien que des échantillons anciens avaient disparu. A l'audience, le 25 février dernier devant la 4e chambre correctionnelle de la Cour d'appel de Lyon, le couturier avait plaidé un acte irréfléchi. Les vestes du styliste italien se vendent en ligne entre 500 et 1.000 euros. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS