La prochaine vente aux enchères de la collection d'art d'Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé suscite l'intérêt de la Chine, en raison de la présence de deux pièces pillées au Palais d'Eté de Pékin en 1860 par les troupes franco-britanniques, rapportent samedi les médias chinois. Sur les 700 oeuvres de la collection, ces deux têtes d'animaux, de 30 cm et de 40 cm de large, faisaient partie de la fontaine érigée sous le règne de l'empereur Qianlong (1736-1795) dans le Palais d'été qui a été pillé et mis à sac des années plus tard par les soldats français et britanniques, rapporte le China Daily.

Pierre Bergé a décidé de disperser aux enchères en février la totalité de l'exceptionnelle collection d'oeuvres d'art réunie pendant près de 50 ans avec son compagnon Yves Saint Laurent décédé en juin.

Certains spécialistes parlent déjà de "vente du siècle" et avancent le chiffre de 500 millions d'euros.

La vente sera déroulera sur trois jours, du 23 au 25 février 2009.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS