C.P Company ouvre son premier flagship à Milan

Ce navire amiral se veut expérimental, conçu pour attirer l’attention et créer le désir du consommateur grâce à une rotation constante des produits ainsi qu’un atelier de customisation. C’est le premier flagship de la marque italienne, iconique dans les années quatre-vingt. Celle-ci a été créée en 1978 par le « pape » du sportswear urbain italien, Massimo Osti, également fondateur de Stone Island. Elle est actuellement dans une phase de relance active, menée par Lorenzo Osti, le fils de Massimo, nommé tout récemment président de la marque.

Son identité ? Des produits urbains, très qualitatifs car teints en pièce, pour conférer singularité et unicité au produit. Aucun n’a exactement la même couleur. C’est le grand savoir-faire de C.P Company, qui propose d’ailleurs sur son site de vente en ligne un service de teinture sur-mesure. La pièce phare de la griffe est sa « Goggle Jacket », baptisée ainsi car de grosses lunettes inspirées de l’armée japonaises sont intégrées dans sa capuche.

En France, la marque est distribuée par le show-room Robert Dodd, et par ailleurs le licencié de Superga et K.Way. Elle y est actuellement présente dans une cinquantaine de points de ventes multimarques premium. Dans le monde, elle se déploie au travers de 900 magasins.

photo : boutique c.p company-crédit adriano biondo

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS