(publicité)
(publicité)
Colette ferme ses portes

« Colette ne peut exister sans Colette ». Après vingt ans, Colette a annoncé, dans un communiqué, la fermeture définitive de ses portes, le 20 décembre prochain.

Des échanges à propos de la suite ont lieu avec la maison parisienne Saint Laurent. « Nous serions fiers qu'une marque aussi prestigieuse, avec qui nous avons régulièrement collaboré au fil des années, reprenne notre adresse », explique le communiqué officiel. Nous sommes ravis du grand intérêt que Saint Laurent a montré dans ce projet, ce qui pourrait constituer une très belle opportunité pour nos salariés ».

Jusqu’au dernier jour, rien ne changera. Colette continuera de se renouveler toutes les semaines comme d’habitude, avec une sélection unique et de nombreuses collaborations, également disponibles sur leur site.

Le concept-store parisien avait célébré, au musée des Arts Décoratifs, son 20ème anniversaire

Le concept-store parisien avait célébré, au musée des Arts Décoratifs, son 20ème anniversaire. Au sein du musée historique la boutique a installé The Beach, une piscine à balles géantes, imaginée par le collectif Snarkitecture et ouverte au public, où les invités ont pu plonger.

Ouvert en 1997, au 213 rue Saint-Honoré, Colette fut le premier concept-store parisien. Imaginé par Colette Rousseau, ancienne commerçante du Sentier, et sa fille Sarah Andelman, diplômée de l’Ecole du Louvre, la boutique offre de l’art, de la mode, du design, de la musique et du streetstyle, dans un même lieu.

Balenciaga avait investi mi-juin, le deuxième étage du concept store parisien Colette. De nombreux accessoires originaux et pièces sont vendus dans l'espace, inspirés par la collection Printemps-Eté 17 « Berncore » de Balenciaga. Comprenant des hoodies minimalistes, des imperméables et chaussures, les objets portent chacun le logo Balenciaga version Bernie Sanders, au verso.

« Toutes les bonnes choses ont une fin ».

Photo : Colette