L'activewear a un nouvel acteur: American Vintage

American vintage est le petit nouveau dans le secteur qui fait boom : l’activewear. Pour la marque marseillaise, connue pour ses vêtements basiques, épurés et confortables, cette ligne sport est une suite logique.

Avec des brassières, leggings, vestes imperméables, shorts, débardeurs et T-shirts, l’ensemble de la collection appelée AMV réunit esthétiques et propriétés techniques comme les tissus déperlants ou respirants et les coutures plates anti-frottement. Les couleurs sont volontairement vitaminées comme le bleu électrique ou le orange pour booster les exercices mais on retrouve les gammes plus délicates qui sont une référence de American Vintage : blanc, gris, beige ou rose pâle avec des jeux de transparence et des matières reliéfées, chinées, flammées.

Les matières et les détails recréent de véritables produits hybrides, à la croisée du sport et de l’urbanwear. La marque a pensé des associations multiples invitant les clientes à mixer les pièces avec le reste de leur garde-robe. Le but est de combiner une utilisation sportive et de ville. La gamme sera vendue de 40 euros pour un débardeur jusqu'à 80 euros pour la veste.

L'activewear a un nouvel acteur: American Vintage

L’activewear un bon filon

Cette percée dans le marché du vêtement de loisirs est une évidence pour la marque française. La montée de l’activewear n’en finit plus. Morgan Stanley, compagnie spécialisée dans la prédiction de données financières, assure que le marché de l’activewear en 2020 dépassera les 83 milliards de dollars. NPD, autre groupe d’analyse, estime lui que la star de l’activewear, LE pantalons de yoga, a vu une augmentation de 341 pour cent en glissement annuel, en un seul trimestre l’année dernière.

Pour une catégorie qui n'existait même pas il y a peu, ce n’est pas un mince exploit. Et cette croissance viendra des nouveaux entrants dans le marché comme American Vintage. Contrairement aux autres vêtements, les collections d’activewear ne dépendent pas des défilés et du jeu de la mode.

Adidas, Puma, Under Armour et Nike ont tous investi dans le marché de la femme au cours des deux dernières années et cet investissement a grimpé en flèche. Nike a récemment rapporté que ses dépenses de marketing avaient augmenté de 10 pour cent au troisième trimestre, en grande partie en se focalisant sur les femmes.


 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS