• Home
  • Actualite
  • Retail
  • L'empreinte carbone d'Amazon a grimpé de 18 pour cent en 2021

L'empreinte carbone d'Amazon a grimpé de 18 pour cent en 2021

By Don-Alvin Adegeest

3 août 2022

Retail

Image: Carbon footprint via Pexels

Le plus grand détaillant en ligne du monde est confronté à des défis colossaux pour réduire son empreinte carbone. En 2021, les émissions de CO2 d'Amazon ont augmenté de 18 pour cent en raison d'une recrudescence des achats durant la pandémie. Alors que le mastodonte du e-commerce cherche à développer ses activités, il en va de même pour son empreinte.

Malgré les véhicules électriques qu'il utilise pour certaines de ses livraisons, un passage aux énergies renouvelables et une automatisation des processus, Amazon a considérablement augmenté son impact environnemental depuis 2019 – date à laquelle il a commencé à publier des chiffres officiels . Au cours de ces deux années, l'empreinte carbone d'Amazon a bondi de 40 pour cent.

Amazon souhaite pourtant atteindre la neutralité carbone d'ici 2040. Mais comparez cela au Danemark, un pays qui réussit à atteindre ses objectifs à long terme pour devenir neutre en carbone, et qui a atteint en 2016 son objectif intermédiaire visant à utiliser 30 pour cent d'énergie issues de sources renouvelables, initialement fixé à 2020.

La société Amazon a déclaré que l'échelle à laquelle elle déplace des articles, les produits et crée des capacités informatiques implique que certaines de ses activités sont plus gourmandes en carbone. Entre 2020 et 2021, Amazon a doublé la taille de son réseau de procédés administratifs et logistiques et a étendu son réseau de transport.

Si l'on compare la société américaine à un grand du commerce électronique comme Farfetch, Amazon apparaît comme le géant monopolistique de la vente au détail qui achète aux marques, stocke les marchandises et les expédie aux clients, écrasant souvent le petit commerçant de la rue principale ou le propriétaire de boutique.

La production en CO2 d'Amazon correspond à celle du Bangladesh

Côté chiffres, la production de carbone d'Amazon a atteint 71,54 millions de tonnes de dioxyde de carbone soit l'équivalent de la production de pays comme le Bangladesh. C'est 30 pour cent de plus que la production du gouvernement américain, qui s'élève à 47,50 millions de tonnes de CO2 la même année. À noter que l'empreinte réelle d'Amazon pourrait être bien plus élevée, car ses rapports n'incluent pas les émissions produites par la fabrication de ses produits tiers.

Les nouvelles ne sont toutefois pas toutes mauvaises. Amazon a déclaré que son intensité carbonique avait diminué de 1,9 pour cent. Cette mesure quantifie les émissions totales de carbone C02 par dollar de ventes brutes de marchandises (GMS).

Dans une déclaration, Amazon a déclaré : « Cette comparaison de l'intensité carbone d'une année sur l'autre reflète nos premiers progrès pour décarboniser nos opérations alors que nous continuons également à nous développer en tant qu'entreprise. Près de la moitié de l'amélioration de notre intensité carbone est le résultat de nos investissements dans les énergies renouvelables et les améliorations de l'efficacité opérationnelle ».

LIRE AUSSI
Cet article pourrait vous intéresser : Le Royaume-Uni enquête sur le "greenwashing" des marques de "fast fashion"

Cet article a initialement été publié sur FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.

AMAZON
Environnement