Le Bon Marché met l’Italie et la famille à l’honneur

Du 6 septembre au 22 octobre prochain, le célèbre grand magasin parisien s’intéressera à La Famiglia. Un thème jugé fédérateur par les équipes du Bon Marché Rive Gauche et de la Grande Epicerie de Paris. Sur plus de 1100 mètres carrés, une exposition d’envergure, au cœur de laquelle se dresseront deux installations monumentales de l’artiste Edoardo Tresoldi, animera les espaces du 24 rue de Sèvres.

« Les équipes du Bon Marché se sont intéressées à cette Italie contemporaine au délà des stéréotypes » indique l’attaché de presse du grand magasin. Les marques sélectionnées pour cette exposition sont quasiment toutes, pour la première fois, présentées à Paris et en France ».

L’histoire élaborée de façon transversale dans les différents espaces du Bon Marché Rive Gauche et de La Grande Épicerie de Paris se décline en quatre chapitres : « La Mamma » raconte le monde de la cuisine, de la gastronomie et de la table, la convivialité généreuse et sincère d’un repas de famille. Ingrédients, produits d’épicerie objets et vaisselle seront ici mis à l’honneur. « Lo Sport » révèlera le visage dynamique d’une Italie frénétique où la technologie s’allie à une esthétique impeccable. « La Moda » décrira l’effervescence des avant-gardes du style italien, regroupant marques émergentes et savoir-faire ancestraux. Et enfin, « La Famiglia » reproduira l’atmosphère familiale et chaleureuse des foyers italiens avec un accent prononcé sur les objets de la maison, les jeux et les jouets chers à l’enfance.

Le Bon Marché met l’Italie et la famille à l’honneur

« Wait and see » : l’univers coloré de la mode italienne

Le cœur de l’exposition sera constitué par l’espace de 40 mètres carrés du premier étage dédié à l’univers de Wait and See : ce magasin milanais, fondé par Uberta Zambeletti en 2010, propose le meilleur de l’avant-garde de la mode italienne. Eclairée d’une philosophie gaie, colorée, féminine et malicieuse, Uberta sélectionne des marques émergentes ou de niche à des prix raisonnables ». On découvrira ainsi les bijoux de Francesca Mo, Riva Jewels et Nianì, les pantalons Two 4 Fashion, les total look de Alysi, Twins Florence, de Tela ou de Carlotta Canepa (dont la famille est connue pour ses soieries). Uberta Zambeletti proposera également en exclusivité pour Le Bon Marché Rive Gauche des manteaux réalisés par Lodental, des tricots de Sartoria Vico, des hauts crées à partir d’anciens foulards souvenirs de communes italiennes par Raptus & Rose, des bérets de chez Grevi, des chaussures de Mi Amor, Strategia et Mia Moltrasio, des sacs de Iacobella et The Jacksons, des turbans de chez Mantero, ou encore des pantalons de Controtempo : « ils sont inspirés de la coupe des pantalons portés par les pêcheurs népalais et confectionnés avec des tissus italiens vintage dénichés par Uberta ». Sur les bracelets réalisés pour l’occasion par l’Atelier 7/12, seront imprimés les phrases symboles de Wait and See.

Le Bon Marché met l’Italie et la famille à l’honneur

« Le paysage de l’artisanat et de l’entrepreneuriat en Italie est en pleine ébullition, sous l’influence d’une nouvelle génération porteuse d’innovation, tandis que les membres plus âgés de la famille sont souvent aux commandes de l’entreprise. Il en résulte une vision contemporaine, passionnante et inattendue de la mode italienne. Cette nouvelle vague avant-gardiste est exceptionnelle par sa capacité à respecter le passé tout en le réinventant ». En cohérence avec ce kaléidoscope de Wait and See, Le Bon Marché Rive Gauche présente une sélection de marques qui oscillent entre sportswear et streetwear, loin de l’image classique du style à l’italienne. On retient le total look énergique de Parden’s, les pardessus colorés d’Il Cappottino, les parkas aux doublures excentriques de chez Freedom Day, les sweat-shirts vintage sélectionnés par Night Market, l’élégance espiègle d’Ultràchic et les tee-shirts de 10x1 An Italian Theory.

La Galerie Imaginaire présentera de son coté les vélos électriques Agnelli, entièrement réalisés à la main, les vélos fabriqués sur mesure de Pinarello, les systèmes sonores de chez Digital Habits, dotés de la technologie tactile, ou le drone de chez Air Sel e. Ils côtoieront les montres fluorescentes Too Late, la vaisselle en pure mélamine Touch Mel, les lunettes de ski Salice, les affiches, les sacs ou les tee-shirts de l’illustrateur Lorenzo Petrantoni, les médaillons en céramique avec initiales de Aonie, les colliers et les broches en verre soufflé de JoGa Glass, les skateboard en bois fait main de chez Atypical, les carnets personnalisés Le Bon Marché Rive Gauche de Quadentro, les stylos de chez Vittorio Martini 1866, les colliers vintage en plastique de Leona Taddei, les pendentifs de chez Atelier VM à personnaliser avec ses photos, sans oublier la sélection faite sur mesure pour Le Bon Marché Rive Gauche et La Grande Épicerie par Funky Table, concept store milanais consacré à la maison et au design. Les accessoires fitness et bien-être de chez Technogym sont à disposition du public pour sessions de coaching.

Crédit photo : Le Bon Marché Rive Gauche, DR

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS