Paris - Le Printemps, en annonçant mercredi l'ouverture en 2021 de ses deux premiers magasins à l'étranger, ainsi qu'en acquérant un site de commerce en ligne dédié au design, change de dimension avec comme objectif de doubler ses ventes d'ici à 2030. L'enseigne plus que centenaire, rachetée en 2013 par des investisseurs qataris, va ouvrir des magasins à Doha, "au sein du projet Oasis", et à Milan (Italie) "dans le prestigieux quartier de la Galleria Vittorio Emanuele II", à proximité de la cathédrale. C'est la première fois que le Printemps, fondé en 1865, s'exporte à l'étranger, au contraire de son grand rival, les Galeries Lafayette, qui possèdent déjà cinq magasins à l'étranger (Berlin, Dubaï, Jakarta, Pékin et Istanbul). "Doha est une destination luxe incontournable: avec 35.000 m2 répartis sur trois étages, ce nouveau magasin sera le deuxième [par la taille] après celui du boulevard Haussmann" à Paris, qui en compte 45.000, a affirmé le PDG du groupe Le Printemps, Paolo de Cesare, lors d'une conférence de presse. Le Printemps Doha, dont l'emménagement intérieur a été confié au cabinet d'architecte Yabu Pushelberg, fera partie d'un complexe entièrement dédié au luxe: hôtel, parc à thème, appartements, spa, etc.

Destination shopping

Le futur magasin de Milan, quant à lui, sera d'un format beaucoup plus resserré, de 2.500 m2, sur le modèle de celui du Louvre. Il concrétisera le fait que la capitale lombarde est devenue en quelques années "incontournable pour le shopping", au même titre que Londres ou Paris, a estimé Paolo de Cesare. Le magasin du Louvre, qui capte "le flux des 10 millions de visiteurs annuels du musée" selon M. de Cesare, est en effet extrêmement rentable et peut être facilement transposable dans d'autres lieux tout aussi touristiques. "Dans les dix ans, nous comptons réaliser entre cinq et dix ouvertures de magasins à l'étranger", a souligné M. de Cesare. Le groupe a par ailleurs annoncé ses résultats annuels, clos au 30 mars 2019, moins bons que prévus en raison d'un "fort impact" des manifestations des "gilets jaunes", a précisé son PDG. En septembre, il avait annoncé tabler sur des ventes "record" avec une croissance de 6 à 8 pourcent: le groupe n'a finalement augmenté son chiffre d'affaires "que" de 3 pourcent à 1,7 milliard d'euros. "Jusqu'au 24 novembre, nous dégagions une croissance de 5,5%, mais depuis décembre, nous subissons un changement significatif de tendance, avec un repli de 3,3 pourcent", a précisé M. de Cesare. Pour le seul "magasin-amiral" du Printemps Haussmann, les chiffres sont encore plus éloquents: la tendance était à la croissance (+8 pourcent) d'avril à novembre et la chute a ensuite été brutale les samedis (-24 pourcent), le jour habituellement le plus fréquenté.

Offre étoffée

C'est désormais le vendredi qui constitue le "meilleur" jour de la semaine, suivi dans une moindre mesure du dimanche, a précisé M. de Cesare. En région, les magasins de Lille, Lyon et Rouen ont également beaucoup souffert des manifestations (-1,5 pourcent), en raison de leur situation en centre-ville. Seul Citadium, l'enseigne sportive du groupe, a su tirer son épingle du jeu (+3,4 pourcent), bien que son magasin des Champs Élysées ait dû fermer plusieurs samedis. Par ailleurs, le groupe a précisé qu'il avait noué deux nouveaux partenariats permettant d'étoffer son offre en magasin, afin de se "différencier" de ses concurrents: l'un avec l'enseigne "Au Vieux Campeur", au Printemps de l'Homme, l'autre avec le site Aroma-Zone, reflétant "l'appétence actuelle pour les produits naturels et le +do it yourself+" et dont le premier "corner" ouvrira dans le magasin de Metz en juin, avant Strasbourg et Lille. Enfin, l'entreprise a annoncé l'acquisition de la plate-forme Made in Design, qui se présente comme le "leader européen de la vente en ligne de mobilier design, luminaires et décoration", sans en dévoiler le montant. Cette opération souligne la volonté du groupe "de réaliser à terme 20 à 25 pourcent de ses ventes sur internet", contre environ 10 pourcent actuellement. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS