Les marques vont miser sur l’univers du cadeau cette année

Les labels proposant une vaste offre allant du prêt à porter au lifestyle, misent généralement sur l'univers du cadeau en fin d’année. Ce sera encore plus vrai en 2020. D'une part, parce que les achats textiles devraient encore diminuer - comme ils le font depuis maintenant 10 ans : rien que pour l'été 2020, 54 pour cent des français sur deux renonceront aux soldes liés aux vêtements ou y consacreront un budget moins élevé (un pourcentage qui a augmenté de 15 points par rapport à l'année dernière, d'après un sondage Ifop réalisé à la demande du groupe Spartoo), d'autre part - et c'est tout aussi important - parce que le confinement a changé la façon de consommer.

Désormais, les consommateurs vont privilégier d’un côté l’achat utile pour lesquels ils sont scruter avidement les prix, utilisant pour cela toutes les ressources des comparateurs disponibles sur le net. De l'autre côté, ils vont pour l’achat « coup de cœur » faire passer au premier plan l'aspect expérientiel au détriment de l'aspect matérialiste. Cette notion d’expérience, qui exige un service irréprochable, forme le socle idéal des achats liés au partage et à l'évasion. La possession n'est plus l'argument ultime. Autre changement, le digital : le confinement a fait basculer les derniers réticents. Les ventes aux enchères d'objets luxueux pendant la crise sanitaire ont prouvé que les acquéreurs pouvaient désormais dépenser on line des sommes inédites – parfois plus d'un million de dollars - pour des objets de plaisir – notamment des bijoux - qu'ils ne pouvaient voir physiquement à aucun moment du processus de vente.

On comprend mieux dans cette nouvelle équation les raisons qui poussent d’ores et déjà les maisons de luxe à réfléchir intensément à l’extension de leur offre cadeau. Les maisons qui auront une carte à jouer seront celles qui ont déjà une forte expérience en la matière. Cartier par exemple, à l’instar d’Hermès, mettra largement en lumière en fin d’année une collection complète d’objets singuliers pour lesquels le « made in », en l’occurrence le « made in France », fera l’objet de soins tout particulier. Car une expérience de partage réussie nécessite une belle qualité d'exécution et n'autorise pas le doute concernant l'éthique des produits. Traduction : un vrai beau cadeau aujourd'hui répond à des normes plus exigeantes qu’autrefois en matière de responsabilité sociale.

Les Galeries Lafayette lancent leur première plateforme de cagnotte en ligne

Les grands magasins auront bien évidemment un rôle clé à jouer dans ce nouveau temps fort. Les Galeries Lafayette l'ont déjà fort bien compris : le groupe français a lancé cette semaine sa première plateforme de cagnotte en ligne dédiée à l'univers du cadeau. Baptisée « Galeries Lafayette – La Cagnotte », cette plateforme accessible depuis son site dédié et sur les sites marchands du grand magasin (ainsi que sur le BHV Marais) mettra en lumière auprès des participants le savoir-faire des Galeries Lafayette en matière de conseil et d'accompagnement grâce à un moteur d'inspiration.

Une carte de voeux digitale sera à la disposition de tous les participants à la cagnotte pour laisser un petit mot. Une fois l'argent collecté, l'organisateur de la cagnotte a le choix : soit transformer tout ou une partie de la cagnotte en carte cadeaux Galeries Lafayette ou BHV Marais. Dans ce cas, le montant transformé est bonifié de 5 pour cent et sans frais de commission, soit il peut aussi décider de récupérer tout ou une partie de la cagnotte par virement bancaire (avec 2 pour cent de commission). Enfin, il peut choisir d'offrir la cagnotte en la transférant au bénéficiaire qui fera ses choix lui-même en fonction de ses envies. Il s’agit bien ici, ne nous y trompons pas, de galvaniser une certaine philosophie de l’expérience achat, et non d’exalter l’acte de possession proprement dit.

Crédit photo : Galeries Lafayette

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS