Retail en Russie : Moscou à la pointe de la mode

Moscou - En dépit des crises économiques et diplomatiques successives, la mode n’est pas absente du paysage moscovite. FashionUnited met en évidence les six multimarques les plus importants de la capitale, du luxe extrême au streetwear, en passant par bien d'autres palettes.

TSUM : le géant

TSUM, propriété de Mercury (groupe gérant plus de cent boutiques de luxe en Russie), est le plus grand magasin d'Europe orientale avec 70 000 mètres carrés et plus de 1 500 marques, principalement des marques de prestige. Le magasin est situé à deux pas du théâtre Bolchoï, de la place Rouge et du Kremlin. Le succès de TSUM est en grande partie dû à la directrice de mode, Alla Verber, décédée plus tôt cette année. Alla Verber, surnommée la femme la plus puissante de la mode russe, a introduit en Russie des marques telles que Chanel, Prada et Gucci au cours de ses 40 ans de carrière. TSUM applique depuis 2005 une politique de prix stratégique : les prix des produits de luxe sont les mêmes qu’à Paris ou à Milan et sont même parfois moins chers. Cela se traduit par une augmentation du chiffre d'affaires malgré le contexte économique difficile. En outre, comme dans le reste de l'Europe, les touristes chinois sont au centre des préoccupations. Buro Tsum, un élégant restaurant au cinquième étage, est un lieu de prédilection pour les repas d’affaires.

GUM : décor historique

Ne confondez pas Tsum avec GUM, l'énorme arcade commerçante du XIXe siècle située juste à côté de la Place Rouge, et qui est restée un grand magasin d'État sous le régime communiste (à l'exception de la période allant de 1928 à 1953, lorsque Staline l'a utilisé comme bureau ). GUM était l’un des rares magasins de l’Union soviétique dont les étagères n’étaient jamais vides et qui attirait donc toujours beaucoup de monde. Après la chute du rideau de fer, GUM fut l’un des premiers grands magasins soviétiques traditionnels à être privatisé puis transformé en modèle occidental. Des marques comme Hermès et Louis Vuitton y ont installé leur produit phare et Burberry a ouvert une nouvelle boutique le mois dernier.

Retail en Russie : Moscou à la pointe de la mode

Aizel : en ligne et hors ligne

Aizel.ru est le site d’e-commerce spécialisé dans la mode de luxe le plus important de Russie. Aizel Trudel, née dans l'ex-République soviétique d'Azerbaïdjan, a ouvert sa propre boutique en 2002, à l'âge de 25 ans, après une brève carrière dans le secteur des relations publiques. Aizel a été l'un des premiers concept stores à Moscou, avec des labels tels que Marc Jacobs et Oscar de la Renta. Il a été mise en ligne en 2011, avec un investissement financier de près de 30 millions de dollars de Bonum Capital. Le site vend maintenant environ 700 marques, y compris de nombreux noms russes. Aizel.ru livre en Russie ainsi que dans les anciennes républiques soviétiques et est le plus grand détaillant de luxe en ligne sur ce territoire. Une des raisons de ce succès : le fait que les sites de commerce électronique étrangers tels que Net-à-porter ne livrent pas en Russie. Le magasin phare à Moscou avec son décor minimaliste est un concept store sur cinq étages et une vitrine pour le site.

KM20 : streetwear de luxe

Kuznetsky Most 20, alias KM20, a été fondée en 2009 par la star du streetstyle Olga Karput dans le centre de Moscou et peut être décrite comme l'équivalent russe du Dover Street Market, avec des marques telles que Prada, Off-White, Balenciaga et Vetements. toutes les marques de mode branchées qui comptent (A Cold Wall, Raf Simons, Martine Rose et Marine Serre). KM20 défend également le designer russe Gosha Rubchinskiy avec une plateforme dédiée à GR-Uniforma, la nouvelle ligne de Rubchinskiy, incluant une récente collaboration avec KM20. Depuis 2015, KM20 exploite des locaux de 2 500 mètres carrés. L'étage le plus important, le premier, jouit de huit mètres de hauteur de plafond. Le troisième étage abrite un restaurant populaire et un café.

SV Moscow : pionnier underground

Le SV Moscou est une adresse bien cachée : il n'y a pas de vitrine et la porte, arborant seulement un logo discret, est en verre dépoli. SV est une boutique multimarques d'avant-garde à l'instar des pionniers européens tels que Stijl à Bruxelles, L'Eclaireur à Paris et (l'ancien) Van Ravenstein à Amsterdam. SV existe depuis 2001 et vend notamment Balenciaga, Rick Owens, Maison Margiela, Comme des garçons, Yohji Yamamoto et Undercover, ainsi que des marques cultes telles que Greg Lauren et Doublet. Une boutique en ligne a également été lancée en 2013.

Oktyabr : streetwear

Oktyabr a ouvert l'année dernière en tant que premier magasin de skate à Moscou. Le fondateur, Tolia Titaev, est également à l'origine du label de streetwear russe Rassvet, qui collabore étroitement avec Comme des Garçons (qui fait partie du Dover Street Market Paris, une sorte d'incubateur de jeunes talents mondiaux, aux côtés de Honey Fucking Dijon et Balaclava Youth). Outre Rassvet, Oktyabr vend des marques telles que Stüssy, Awake, Dime, Snacks Quarter, Fucking Awesome et Carhartt Wip. Les locaux ont été aménagés par Brinkworth, le bureau de design basé à Londres, qui a également conçu les intérieurs de magasins, entre autres, Supreme, Browns, Fiorucci, Selfridg et Stüssy.

Cet article a initialement été écrit pour FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Julia Garel.

Images : collection printemps de RASSVET & store images Aziel

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS