Vetements met à l’honneur les vêtements « en excès », grâce à la nouvelle vitrine de Saks Fifth Avenue, à New York, en empilant une pile de vêtements indésirables dans l’espace.

La nouvelle vitrine, conçue par Demna Gvasalia, est composée de vêtements donnés par les employés ou venant de stocks hors saison de Saks, ainsi que des cintres, des panneaux, des chaussures et du plastique en vrac, mais ne comporte aucun vêtement Vetements.

L'idée est que la pile de vêtements continuera à s'accumuler jusqu'au 10 août, pour représenter l'excès et le consumérisme au sein de la mode. La masse de vêtements indésirables sera ensuite donnée à RewearABLE, une organisation basée à New York, qui recycle les vêtements et offre un emploi aux adultes ayant des déficiences intellectuelles.

Vetements n'utilise pas les vitrines de Saks pour promouvoir sa dernière collection ce manière traditionnelle. Ils ont en effet annoncé il y a peu, qu'ils abandonnaient les moyens traditionnels de présenter les nouvelles collections, y compris les défilés. Ils ont également déplacé leur siège de Paris à Zurich.

Move across Fifth Ave with @vetements_official. (Photo: Michael Ross Photography)

Une publication partagée par Saks Fifth Avenue (@saks) le

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS