Denim Première Vision: une troisième édition barcelonaise réussie

Denim Première Vision a célébré sa troisième édition à Barcelone sous le thème « Constellations » (des constellations d’entreprises et de nouvelles technologie unies par le denim ) les 27 et 28 mai au Parc des Exposition de Fira Montjuic , situé près de la plaza Espanya.

L’évènement, qui désormais se concentre sur le marché premium afin de se démarquer des géants asiatiques qui baissent de plus en plus leurs prix pour attirer les acheteurs, a réuni les principales marques de denim comme Levi’s, 7 for all Mankind, G-Star, Guess, Pepe Jeans, mais aussi les verticaux de la distribution tels que Desigual, Mango, Marks & Spencer, Uniqlo ou les chaînes du groupe espagnol Inditex. Par ailleurs, Denim Première Vision a sélectionné pour son espace luxe des labels exclusifs comme Ralph Lauren, Gucci, Karl Lagerfeld ou Zegna.

Le Hall 8 de Fira de Montjuic a rassemblé un total de 97 exposants -tisseurs (45 pour cent), confectionneurs-délaveurs et finisseurs (24 pour cent), fabricants d’accessoires (21 pour cent), producteurs de fibres et filateurs (3 pour cent), développeurs de technologies et organismes de promotion (7 pour cent) et dix nouvelles enteprises : six confectionneurs-délaveurs et finisseurs en provenance d’Italie (2), de Turquie (1), du Maroc (1), des Emirats Arabes (1) et de Tunisie (1), deux tisseurs venant d’Italie et de Turquie, un fabricant d’accessoires britannique et un développeur de technologie espagnol, Jeanologie.

Les visiteurs étaient guidés par un petit circuit leur permettant de découvrir les dernières tendances en denim avec ses textures, couleurs, finitions ou différents traitements ou types de lavages… L’espagnole Jeanologie, experte en innovation sur le jean, occupait un espace situé au fond du hall pour présenter toutes les formes technologiques de travail du denim de façon éco-responsable et durable en utilisant le standblasting ou encore le Pure Eco qui réduit la consommation d’eau et d’énergie.

« Trois jours plutôt que deux…”

Pour Thomas Dislich, directeur de la marque brésilienne Vicunha Textil pour l’Europe et l’Asie : « beaucoup de monde est venu sur le salon. Le Brésil redevient un pays compétitif et c’est pour cela que nous sommes revenu participer à Denim Première Vision. D’ailleurs, le salon en général a été un vrai succés et beaucoup d’acheteurs sont venus sur notre stand. Chez Vicunha, notre collection est parfaite pour la tendance actuelle. Les marques brésiliennes de lavage ont manifesté un grand intérêt. Nous avons offert de très bons prix en relation avec notre service rapide. Nos clients européens, tous les verticaux et marques importantes du secteur sont venus nous rendre visite. Je crois que ce salon devrait durer trois jours au lieu de deux. Le dernier jour est souvent plus lent et le premier jour nous avons donc une surcharge d’activité et de mouvement. Nous rentrons au Brésil avec un moral d’acier ! »

Denim Première Vision: une troisième édition barcelonaise réussie

Malgré la présence de marques comme Velcorex (France), Tavex (Espagne), Martinelli (Italie) ou Kurabo (Japon), ce sont les turcs qui arrivent en tête du classement des nationalités avec une représentation sur le salon de 29 pour cent. Les marques de la grande distribution continuent pourtant à dominer le marché du jean puisqu’elles fabriquent en grandes quantités en Asie (Chine, Bangladesh, Pakistan ou Turquie) ou dans la région Euromed (Maroc et Tunisie).

Le salon a réuni près de 4.131 visiteurs, un chiffre similaire à l’édition antérieure.

Les organisateurs de Denim Première Vision ont annoncé leur prochain rendez-vous qui aura lieu les 18 et 19 novembre 2015 au même endroit.

Photos: Vicunha FW2016/17 et Thomas Dislich, directeur de Vicunha Europe et Asie.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS