Nouvelle édition de Maroc In Mode avec l'écologie en ligne de mire

Avec l’augmentation des coûts de production en Asie, les pays du Maghreb comme le Maroc n’hésitent pas à offrir à leurs clients -européens en grande partie- un meilleur rapport qualité prix. La situation géographique de proximité est un atout indéniable mais aussi les procédés écologiques utilisés par les fabricants, qui vont de pair avec des habitudes de consommation de plus en plus conscientes. Le salon Maroc in Mode présentera la créativité de ses exposants régionaux sur toute la filière de production les 19 et 20 octobre 2016.

Nouvelle édition de Maroc In Mode avec l'écologie en ligne de mire

Aujourd’hui le Maroc est fier de retrouver certains de ses clients partis, quelques années auparavant, produire en Chine ou en Asie du Sud-est. Il travaille aujourd’hui pour le groupe Inditex (Zara, Massimo Dutti, Pull & Bear…), Mango, Promod, Camaïeu, Beaumanoir, New Yorker, Top Shop, Tally Weijl et des labels tels que Diesel, Liu Jo, Pepe Jeans, Max Mara, Burberry ou Marina Rinaldi. Signe significatif de ce changement de donne, l’Allemagne a augmenté sa production au Maroc l’an dernier de 12,42 pour cent, allant de 262 millions d’euros en 2014 à 295 millions en 2015.

Cette nouvelle édition de Maroc in Mode et Maroc Sourcing promet d’être le plus grand salon méditerranéen actuel, depuis la disparition du Texmed en Tunisie il y a deux ans. En effet, le salon, qui couvrait la zone Euromed avait commencé à se fragiliser après les conséquences du Printemps Arabe et le changement de gouvernement mais aussi à décourager les entreprises européenne de produire dans le pays après les attentats. « Les conditions innovantes qu’offre le Maroc sont plus attrayantes et la sécurité du pays prime dans l’actualité », expliquent les organisateurs de l’évènement.

L’écologie et la durabilité au centre des thématiques

Cette année, le thème « Mode et Ecologie », au cœur du système, sera traité et approfondi et 200 exposant seront attendus, bon nombre d’entre eux répondant aux standards de production écologique.

La durabilité et la production respectueuse de l’environnement font partie de la demande croissante des entreprises et des consommateurs. Le Maroc, soucieux de suivre cette ligne, a annoncé que d’ici 2030, 52 pour cent de son électricité sera fournie par des sources d'énergie renouvelables.

Avec 33 million d’habitants, le Maroc était jusqu’à présent le plus grand consommateur de sacs plastiques, après les Etats-Unis. Le 1er juillet dernier, le pays a introduit la loi nº.77.15 qui interdit l’usage de sacs plastiques en magasins ou sur les marchés. C’est l’association de défense de la nature, Marawid, qui est à l’origine de cette loi, permettant au Maroc de faire un pas de plus dans la préservation de l’environnement.

Photo : Maroc In Mode

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS