Première Vision précise ses contours

Pour sa prochaine édition, qui se tiendra au Parc des expositions de Paris Nord Villepinte, du 17 au 19 septembre, pour la saison automne-hiver 2020-21, le dispositif Première Vision fait bouger les lignes.

Comme l’explique Gilles Lasbordes, le directeur général de Première Vision dans un communiqué, « L’industrie de la mode est en plein bouleversement : de nouveaux modes de consommation émergent, une transformation numérique et écologique s’opère, et les créateurs doivent sans cesse se renouveler afin de répondre aux aspirations de leurs clients finaux, toujours plus exigeants. Ce changement de paradigme impacte les acteurs de la mode créative, c’est-à-dire les exposants de Première Vision. C’est pourquoi nous construisons l’offre de Première Vision Paris en s’adaptant aux évolutions du marché. »

Les six métiers majeurs des matières et services de l’industrie de la mode (fils, tissus, cuirs, dessins, accessoires et confection) et les marques créatives mondiales, soit plus de 2000 exposants, dont 210 nouveaux, seront représentés lors de l’événement, via 51 pays. Leurs exposants seront répartis sur cinq halls, pour l’ensemble des métiers représentés : fils et fibres, tissus, cuirs et fourrures, dessins, accessoires et composants, confection à façon.

Première Vision précise ses contours

Dans le détail, Première Vision Yarns comptera 61 participants, dont 12 nouveaux, Première Vision Fabrics en présentera 804, dont 37 primo-exposants, Première Vision Leather en alignera 321 (50 nouveaux), Première Vision Designs en rassemblera de son côté 247 (27 nouveaux) Première Vision Accessories regroupera 325 exposants ( 26 nouveaux) et enfin, Première Vision Manufacturing, soit le sourcing de proximité et des pays asiatiques, 250 dont 58 nouveaux.

Première vision s’étoffe encore

Cette édition sera marquée par des évolutions notables : tout d’abord un décloisonnement entre les différents métiers permettant aux visiteurs de circuler librement d’un espace à un autre.

Au menu également, un zoom sur la filière cuir (hall 3) et son dynamisme, avec un cycle de conférences qui lui sera consacré ainsi qu’un focus sur les savoir-faire (à travers un partenariat avec Les Compagnons du Devoir. Trois ateliers inédits seront organisés : le mardi 17 septembre, un atelier de « bichonnage en cordonnerie pour apprendre à entretenir ses chaussures en cuir. Le Mercredi 18, un atelier de maroquinerie autour de la réalisation d'un bracelet en cuir » et jeudi 19, une cession d’observation sur « La réalisation d'une chaussure de A à Z ».

Tanneurs, mégissiers, façonniers, fabricants de matières pour la maroquinerie et la chaussure, de solutions techniques ou de produits chimiques, organismes de certifications… Première Vision Paris met en avant ses exposants cuir en septembre à travers des nouveautés servicielles et une programmation spécifique : par exemple, des « fashion speed dating » pour orienter les acheteurs dans leurs recherches de nouveautés créatives.

Cette session, Première Vision a voulu également marquer la montée en puissance de l’univers du sport, avec un parcours dédié, Sport & Tech, ainsi qu’un forum spécifique. L’apogée de l’influence du sport dans la mode sera à l’honneur avec un parcours Sport & Tech transversal et riche, et un forum dédié. L’organisateur vient déjà de se positionner sur le créneau aux Etats-Unis mi-août à Portland, avec la tenue de Première Vision Sport, adossé au salon The Materials Show, spécialisé dans les chaussures de sport techniques. Et renforce donc logiquement son offre sur son salon parisien, qui regroupera environ 80 exposants dans le Hall 6 au sein de Première Vision Fabrics. Le thème central« ? « Protection et Innovation ».

Première Vision propose également un parcours Sport & Tech - disponible sur l’application du salon - qui réunit près de 700 spécialistes des matières sport et techniques : un panorama complet composé de filateurs, tisseurs, tricoteurs, tanneurs, fabricants d’accessoires, dessinateurs ou encore confectionneurs. Enfin, un riche programme de conférence est prévu sur ce thème très transversal mêlant sport, athleisure, innovation, protection et tech.

Zoom sur le cuir et le sport

L’éco-responsabilité prend de plus en plus d’importance sur Première Vision Paris avec une Smart Creation Area (hall 3) de plus de 1 200 mètres carrés et le compte-rendu d’une étude menée conjointement avec l’Institut Français de la Mode. Cette enquête, menée dans le cadre de la Chaire IFM-Première Vision proposera aux auditeurs une vision complète de ce qui se fait de mieux sur le marché.

Là encore, l’éco-conception est au cœur des réflexions de l’industrie du cuir. Les industriels et créateurs pourront y trouver de nouvelles matières, s’inspirer pour répondre au mieux aussi bien aux attentes des consommateurs qu’à l’urgence environnementale. Première Vision est également partenaire du tout premier Sustainable Leather Forum, organisé par le Conseil National du Cuir (CNC). Il se tiendra le 16 septembre, veille d’ouverture de Première Vision Paris.

Mais la Smart Creation Aera ne se focalisera pas que sur la filière du cuir. Différents univers, dont un totalement inédit, permettront aux visiteurs d’avoir une vision complète de ce qui se fait de mieux sur le marché en matière de développement durable.

La zone « Up in the air » réalisée en collaboration avec Parley For the Oceans présentera les matériaux et procédés les plus innovants et prospectifs qui vont changer l’industrie de la mode dans 5 à 10 ans. « Smart Materials » visera à mettre en avant des concepts nouveaux (des procédés de fabrication et matériaux innovants et responsables, concernant les tissus les cuirs les accessoires et les fils. « Smart Services », enfin regroupera une sélection de sociétés de services qui proposent des conseils et solutions aux exposants et visiteurs désireux d’intégrer plus de responsabilité dans leur organisation, leurs processus de fabrication ou leurs collections.

L’éco-responsabilité à l’honneur

A noter également le premier anniversaire de la marketplace lancée en septembre 2018. Ce sera l’occasion d’y lancer le métier des accessoires, après les tissus, les cuirs et le denim. Cette vitrine virtuelle, ce catalogue digital et espace communautaire professionnel, prolonge et complète les relations commerciales initiées sur les événements organisés par Première Vision chaque année. Elle permet aux visiteurs d’échantillonner ou de commander des produits provenant de différents exposants, et de payer en une seule transaction. Elle conjugue à la fois un site d’e-commerce B to B (avec un catalogue sélectif de produits issus exclusivement des collections des exposants de ses salons disponibles tout au long de l’année) et une plateforme éditoriale ouvrant l’accès aux informations mode expertes de Première Vision.

Enfin, l’offre de produits finis s’étoffe et se rassemble. Sous le chapeau Première Vison Manufacturing seront présentés une offre de sourcing plus diversifiée et transversale, articulée en quatre thématiques : le sourcing de proximité, le sourcing de volumes et donc essentiellement asiatique, et le service spécialisé, dans la maille et le cuir. Elle rassemble ainsi tous les savoir-faire de confection nécessaires aux marques de mode et d’accessoires, avec 250 fabricants issus des cinq continents.

Première Vision Manufacturing - Proximity (hall 6) regroupera les spécialistes de la confection à façon de proximité issus du bassin euro-méditerranéen et de l’Océan Indien avec 120 exposants dont 15 nouveaux. Première Vision Manufacturing - Overseas (lall 2) dédié au sourcing de la zone Asie Pacifique s’étoffera de 35 exposants (85 au total), Première Vision Manufacturing - Knitwear présentera 45 tricoteurs et enfin Première Vision Manufacturing - Leather (dédié à la fabrication de vêtements en cuir, de maroquinerie et de chaussures alignera 38 exposants.

photo : Première Vision

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS