Tranoï Link, la plateforme de mise en relation entre acheteurs et marques, est officiellement lancée

Annoncée en début d’été par Boris Provost, la plateforme de curation Tranoï Link est officiellement lancée cette semaine. L’accélération digitale, au même titre que l’internationalisation du salon, faisait partie des grandes missions que le dirigeant de Tranoï s’était assigné lors de sa prise de fonction l’année dernière. La récente arrivée du géant GL Events (actionnaire à 49 pour cent de Premiere Vision) au capital de Tranoi, n’a pas modifié les grands axes de cette feuille de route.

60 marques de prêt à porter et d’accessoires – créateurs émergents, labels internationaux, designers au fort potentiel de développement - sont d’ores et déjà déployées sur la plateforme. Elles ont été choisies scrupuleusement. Pas question que le digital ne bénéficie pas en effet de la même exigence en matière de curation que les événements physiques. Parmi ces marques figurent Dawei, Coralie Marabelle, YanJiang Studio, Alufai, Ffixxed Studio, Orange Culture, Vaqart, Tela, D’Estrëe, Atelier Paulin, Rumisu, Percy Lau ou encore Cochains.

Coté acheteurs, Tranoï Link enregistre déjà 250 concepts stores et grands magasins, implantés dans 27 pays, le jour même de son activation : citons notamment Nordstrom (US), les Galeries Lafayette (FR), United Arrows (JP), Tootsie (US), Capitol (US), Beams (JP), Lotte (JP), Biffi (IT), Lane Crawford (HK), Isetan (JP), Bergdorf Goodman (US), Saks Fifth Avenue (US), Amicis (IT), Le Bon Marché (FR), Printemps (FR), 10 Corso Como (Corée), Baycrews (JP), Tomorrowland (JP), Fred Segal (Taiwan), Grange Hall (US), Moda Operandi (US), ShopBop (US), Carbon 38 (US), Victoire (FR), Série Noire (FR), Jane de Boy (FR), Nitty Gritty (Suède), Artifacts (JP), Curve (US), Jules B (UK) ou encore Pampas (UK).

Tranoï Link : un outil pour booster les relations entre acheteurs et marques

Concrètement, Tranoï Link permet aux marques de mode de bénéficier d’un site BtoB dédié afin de présenter et promouvoir leurs collections, ainsi que leurs actualités, à un cœur de cible d’internationaux . Les acheteurs quant à eux peuvent aisement rechercher des produits - pour la saison en cours et/ou la saison suivante- mais aussi découvrir les innovations des marques. Une ligne éditoriale enrichie de rendez-vous hebdomadaires vient compléter ce dispositif. Chaque mercredi, en partenariat avec FashionSnoops, leader mondial dans la prévision de tendances, un focus sur les thématiques mode sera établi.

A terme, Tranoï espère accueillir 300 marques sur ce nouveau outil. Une estimation plus que réaliste tant le secteur, en plein bouleversement, a montré récemment sa capacité d’adaptation et sa volonté d’explorer de nouvelles voies pour continuer à offrir une vision juste et forte de la mode : le récent succès de la toute première version digitale de Première Vision atteste incontestablement cette agilité du secteur.

Crédit photo : Tranoï Link

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS