Who’s Next et Première Classe : au top malgré les turbulences

Avec un visitorat en hausse (+18 pour cent), les salons de la Porte de Versailles marquent de nombreux points positifs. Présence d’un public international et premium et un programme riche et très apprécié par tous. Revue de détails.

Plus 18 pour cent de visiteurs par rapport à septembre 2015 à 48 684 entrées, voilà de quoi redonner le sourire aux organisateurs du salon de mode de Who’s Next et celui dédié à l’accessoire de mode Première Classe. Bien sûr, c’est moins que janvier 2015 qui était une édition stable, mais c’est aussi un renouveau d’énergie au milieu d’une conjoncture économique toujours morose et l’après-coup des attentats terroristes qui pèsent toujours lourd sur le moral de tous. De fait, les ingrédients étaient là pour aller de l’avant.

Re-séduire le public français

Véritable enjeu des salons, les acheteurs français représentent 66 pour cent du visitorat. Si la population de Paris / Région Parisienne a connu une hausse de 1 pour cent, en revanche la fréquentation du public global français a chuté de 2 pour cent à 32 560 visiteurs. « J’ai reçu la visite d’une cinquantaine d’enseignes, de marques et de concept français de renom comme Nature & Découvertes, Merci, Kaporal…, confie une exposante présente sur Première Classe pour la première fois. Je n’imaginais pas avoir autant de retour pour un lancement de collection ».

Who’s Next et Première Classe : au top malgré les turbulences

En parallèle, pour la seconde fois, le salon avait mis en place le « fashion train » afin de faciliter la venue des détaillants. Depuis la région PACA, au départ de Marseille et Aix-en-Provence et, nouveauté, depuis Montpellier et Nîmes, les participants ont pu bénéficier de tarifs préférentiels et à leurs arrivées de navettes privées pour les emmener directement sur Who’s Next et Première Classe. Une opération amenée à prendre de l’ampleur chaque année, avec l’ouverture de nouvelles destinations. « Une centaine de commerçants et professionnels ont joué le jeu et découvert ce service cette fois-ci, souligne Boris Provost, directeur de la communication de Who’s Next. L’idée est de les reconquérir ».

L’international de plus en plus Premium

Si la fréquentation internationale a chuté d’environ 9 pour cent et notamment de 25 pour cent concernant les visiteurs asiatiques, les organisateurs ont toutefois précisé que ce n’est pas le nombre de sociétés représentées qui a baissé mais l’accréditation des équipes envoyées à Paris qui a été diminuée. Une conséquence directe liée aux récents évènements parisiens.

Malgré cela, la quasi-totalité des enseignes majeures de distribution se sont déplacées. Les acheteurs ayant profité des pré-collections femme, de la fashion week homme et de la couture à Paris pour venir sur les salons, avec une forte affluence les deux derniers jours. « J’ai vu mes clients habituels et même de nouveaux », confirme une marque de maille française.

« Nous avons enregistré le venue de nouvelles enseignes pointues comme la boutique Villa Gross en Ukraine, ou le concept store Coréen de renom Rare Market et le grand department store berlinois KaDeWe », note Boris Provost.

Les grands groupes japonais ont répondu présent en envoyant les représentants des principaux select shops et department stores comme Tomorrowland, Baycrew's, Estnation, HP France, Isetan Mistukoshi, Takashimaya, Hankyu department store ou les divisions mode de Sogo Seibu. Les concept stores et indépendants n’ont pas non plus oublié Paris puisque American rag, Ron herman, Barney’s japan, et la boutique pointue 1LDK ont aussi arpenté les allées des salons.

Who’s Next et Première Classe : au top malgré les turbulences

Idem pour les grands acteurs de la distribution coréenne comme Lotte department stores, Handsome pour Space Mue et Tom Greyhound, Shinsegae pour Boon the shop. Enfin, le reste de l’Asie n’est pas en reste avec la visite des leaders de la distribution Hongkongaise comme Kapok, Harvey Nichols, On Pedder, Joyce ou même plus globalement les chaînes de magasins Artifacts à Taipei (Taïwan) et les malls comme Melium group (Malaisie), Tang (Singapour) ou The Mall Group (Thaïlande).

Une programmation riche

Au final, l’effort fourni par Who’s Next et Première Classe à proposer et imaginer des services et du contenu exclusif a été très apprécié. Pour les détaillants, le Retail Expert Club a connu une participation record depuis sa création en 2012. Distribution, merchandising, offre, les points abordés par chaque expert, et proposé en rendez-vous one to one, ont reçu chacun plus d’une vingtaine de personnes (gérants de boutiques, porteurs de projets retail ou marques exposantes) contre une dizaine en septembre dernier.

Quant à la conférence et au Forum des Tendances mis en place par le bureau Martine Leherpeur Conseil, ils ont fédéré médias, acheteurs et marques en illustrant les tendances de l’hiver 2016 grâce aux collections des exposants du salon. « Bien sûr, je viens voir mes clients, mais je suis aussi là pour découvrir les tendances et humer l’air du temps. Who’s Next et Première Classe restent incontournables », conclue une attachée de presse dans le domaine de la chaussure à la sortie de la conférence avec Martine Leherpeur Conseil. Prochain rendez-vous du 2 au 5 septembre 2016.


 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS