• Home
  • Actualite
  • Salons
  • Who’s Next : revival en beauté

Who’s Next : revival en beauté

By Odile Mopin

28 janv. 2022

Salons |COMPTE RENDU

Who's Next

Des allées remplies et animées pour découvrir les collections du printemps-été 22 et hiver 22-23, une joyeuse ambiance, de celles qui impulsent un nouvel essor, des commandes et des acheteurs, essentiellement français et européens, mais bien là. Who’s Next a réussi une jolie rentrée en présentiel après des saisons compliquées.

Who’s Next comme un concept-store géant

Au menu, un salon encore ramassé (un tiers d’exposants en moins qu’en vitesse de croisière). Soit 732 marques sur deux halls, les 5 et 6, avec Impact et Traffic, Exposed et Riviera, tout en en comptant Bijhorca, rallié à WSN depuis l’été dernier. Mais un beau bouquet de nouvelles marques sur le salon, voulu comme un concept-store géant par son dirigeant, Frédéric Maus : 32 pour cent, soit une bonne dose de sang neuf. Venus à leur rencontre, des acheteurs et détaillants tels que Abou d’Abi Bazar, Galeries Lafayette, la Samaritaine, La Redoute, Veepee, Place des Tendances, etc.

Les Ateliers d'Alice

« L’augmentation du visitorat est de 8,35 pour cent au regard de septembre dernier. Nous avons reçu 21 pour cent d’Européens, des Britanniques, des Belges, des Espagnols, des Italiens. Et c’est nouveau pour Who’s Next, nous avons noté la forte émergence des acheteurs issus du Moyen-Orient, qui après le luxe, commence à rechercher une mode différente. Au-delà de ces chiffres, nous sommes heureux d’avoir maintenu, de tenir pour contribuer à l’écosystème de la mode », soulignait lundi 24, le dernier jour du salon, son directeur, Frédéric Maus. D’ailleurs, La plateforme BtoB CMPX, qui sera lancée officiellement le 15 novembre accueille déjà 250 marques, de mode, mais aussi de sport et de food. Il s’agit de gagner en force sur le terrain de l’omnicanalité, de fluidifier les relations entre marques et commerçants. Et de poursuivre le business après le temps fort du salon.

Leon & Harper

Pour la seconde fois, le stand Who’s Next X Ulule a fait le plein, l’occasion pour les marques émergentes de se faire connaître tout en bénéficiant de la plateforme de financement. Impact, axé sur la mode responsable, s’est montré aussi très dynamique. Remarquées, le baskets O.T.A en pneus recyclés, Girafon Bleu, se présentant comme la première marque de mode éco-responsable reversant une partie de ses bénéfices à la cause des girafes menacées d’extinction, ou encore la cultissime Méduse présente avec une nouvelle offre en plastique recyclé, et bien sûr l’incontournable jeanneur 1082, au stand particulièrement fréquenté.

Une pléthore de renouveau dans le prêt-à-porter a aussi consacré cette édition encore un peu particulière : parmi les drivers tels que Leon & Harper, ou encore René Derhy, on notait un joli foisonnement de couleurs et de matières, entre One Peace Revelation, Hummade, sans oublier, dans un autre registre la très classe et dépouillée griffe urbaine de pluie, Tanta Rainwear.

One Peace Revelation

En parlant d’écosystème, WSN Développement, dont le siège est actuellement situé rue Guénégaud dans le VI e arrondissement de Paris prépare son déménagement à La Caserne pour mars. On ne présente plus le lieu, qui accueille déjà l’Exception, incube de jeunes marques et s’axe sur la transition écologique de la filière. Au cœur du système créatif.