Burberry, impacté par le ralentissement économique

Contrairement à la croissance à deux chiffres de son concurrent français Hermès, pour les six mois arrêtés au 30 septembre, la maison Burberry affiche des résultats moins brillants. Et cela, malgré des meilleures ventes haut de gamme et un

contrôle rigoureux des dépenses discrétionnaires. Son bénéfice net recule de 27,5%, soit 106 millions d'euros.
 
Le groupeBurberry, impacté par le ralentissement économique a été impacté par un climat de consommation au ralenti, notamment en Chine - un de ses marchés clés. Les autres faits marquants de ses résultats semestriels  sont entre autres la  hausse du chiffre d’affaires total de 8% en sous-jacent, soit 883 millions GBP (+ 6% publié).  Son résultat  avant impôt a été ajusté en hausse de 6% en sous-jacent, soit 173 millions GBP (+ 7% publié).
 
“ Dans les ventes au détail/de gros, qui comptent pour plus de 90% de notre activité, Burberry affiche un chiffre d’affaires en hausse de 7%, des bénéfices en hausse de 11% et encore une progression de sa marge opérationnelle, le tout dans un environnement extérieur difficile ", souligne Angela Ahrendts, pdg de Burberry. Le groupe poursuivra à investir dans ses initiatives de vente au détail, de communication numérique et de technologies pionnières.

" Une expression cohérente de la marque, reprise à travers toutes les catégories, permettra d’assurer la croissance future de la division beauté et de notre activité principale existante,” a rajouté Mme Ahrendts.





 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS