Haute Couture : l'usine à rêves

Après la mode masculine et les salons de prêt-à-porter, le mois de janvier s'est terminé en beauté. Du 24 au 28 janvier une vingtaine de petites et grandes maisons de couture se sont installées dans la capitale le temps des présentations

de leurs collections printemps - été 2011.

VHaute Couture : l'usine à rêveséritable usine à rêves, cette activité qui donne carte blanche à la créativité des couturiers reste déficitaire pour la majorité des griffes de mode. Cette saison, la maison Chanel tient le palmarès du nombre de passages : Karl Lagerfeld a fait défilé 65 modèles, contre 41 chez Elie Saab ou 32 sur le podium Christian Dior. Le directeur artistique qui a fait renaître la griffe centenaire avec une collection " cure de jouvence ", se réjouit d'une « nouvelle clientèle venue de nouveaux continents » qui fait vivre les 200 petites main de l'atelier de l'emblématique maison de couture française.

« Le défilé couture, c’est l’étoile en haut de l’arbre de Noël, cela génère bien sûr des retombées presse et commerciales », observe Claude Mialaud Directeur couture chez Jean-Paul Gaultier dont l'objectif est de maintenir " l'équilibre financier " vis-à-vis de son activité haute couture.

Cette saison, la maison Giorgio Armani vise la lune. La maison de luxe italienne qui a présenté une collection digne de Pierre Cardin lundi 24 janvier à Paris, a enregistré des ventes en progression de 45%. Loin d'être à bout de souffle, la Haute couture a de belles jours devant elle. Chanel, Jean Paul Gaultier et Christian Dior ont fait un sans-faute. Les trois maisons ont misé à nouveau sur une valeur-sûre : le raffinement à la française. Pour sa dernière collection, baptisée Punk Cancan, l'enfant terrible a revisité ses classiques : le smoking, le corset ou encore la marinière. Il y a de l'humour, mais énormement de chic dans chacun de ses silhouettes applaudies par Catherine Deneuve et Pedro Almodovar.

Une des pépites, peut-être les plus inattendues de la saison - le jean a fait irruption mardi dernier sur le podium Chanel au Pavillon Cambon. Dans sa version couture, il est en tulle, boutonné à la cheville et porté avec une tunique résille de cristl ou en mousseline plissée et des ballerines de satin noir à brides de plastique transparente. L'effet coup de jeune (tant recherché) est assuré.

THaute Couture : l'usine à rêvesrès attaché au Musée Rodin, la maison Dior a su créer une magnifique passerelle entre la mode et l'art. Surfant sur la vague " Mad Men ", pour cette collection d'inspiration 50s, John Galliano s'est replongé dans la sophistication et la beauté des dessins de mode de René Gruau, célèbre illustrateur de la maison Dior qui a " croqué " la mode de l'Après-guerre et le New Look. Le millésime printemps - été 2011 Dior se compose d'autant de chefs d'oeuvres textiles aux épaules bouffantes et à la taille de guêpe : jupons gonflés de tulle, plumes d'autruche, plissés volumineux, camaïeu de rouge, bleu, jaune clair, effet gouache et encre de Chine...

" La Haute couture fait partie des racines de Dior et elle apporte créativité et émotion dans la maison, on va la continuer très longtemps, " explique Bernard Arnault, patron du groupe LVMH, à propos de la longévité de l'activité Haute couture Christian Dior.


Ayant un délai de fabrication de 4 semaines à un mois, ces créations uniques coûtent de 40,000M€ à 120,000M€. Chez Maison Martin Margiela, chaque modèle précise le nombre d'heures de travail nécessaires à la fabrication. Bien ancrée dans la tradition de la haute couture, Givenchy qui incarne avec audace l’élégance parisienne a dévoilé ses nouveautés couture lors d'une présentation privée. Parmi les pièces phares, cette robe entièrement brodée de paillettes ayant nécessité pas moins de 4000 heures de travail ...Sacré couture !


Photos : Les collections Haute Couture P/E 2011 Christian Dior, Elie Saab et une robe blanche tout en plumes signée On Aura Tout Vu, dont Lady GaGa a déjà raflée la mise..


 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS