Hermès : +21,9% au T2

Véritable marque fleuron de l'artisanat français devenu l'objet de convoitise numéro 1 du groupe Lvmh, Hermès poursuit tranquillement sa montée en puissance. Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires consolidé

de cette entreprise familale s’élève à 1 591,4 M€ et progresse de 21,9% à taux de change courants (+15,4% à taux de change constants).
 
AuHermès : +21,9% au T2 deuxième trimestre, la croissance des ventes atteint 21,9% à taux de changes courants. Malgré une base de comparaison particulièrement élevée, les ventes ont été soutenues tant dans les magasins du groupe que dans les activités de ventes en gros.
 
Pour la première moitié de l'année, toutes les zones géographiques ont contribué à la croissance de l’activité du célèbre sellier : Asie hors Japon (+25%, tirée par la Chine, Singapour et Hong Kong) et Japon (+3%), France (+10%) et Europe hors France (+21%), Amérique (+9%) malgré un comparable exceptionnel en 2011 (+34%).
 
Tous les métiers sont en développement : la division vêtement et accessoires (+21%) a notamment connu une forte croissance grâce au succès des collections de prêt-à-porter du printemps-été et des accessoires de mode signées Christophe Lemaire.
 
Le métier soie et textiles, en hausse de 15%, bénéficie de la richesse de ses collections alors que les ventes de la division maroquinerie-sellerie, dont les investissements dans les capacités de production se poursuivent, continuent de progresser (+10%).
 
Enfin, l’horlogerie récolte les fruits de son investissement continu dans ses savoir-faire et progresse fortement (+23%) et ses autres métiers (bijouterie et art de vivre) accomplissent un semestre remarquable (+50 %).
 
A fin juin, l’évolution des parités monétaires est favorable et représente un impact positif de 85 M€ sur le chiffre d’affaires.
 
Au cours du premier semestre, Hermès International a poursuivi les rachats d’actions destinés à l’actionnariat salarié. La société a procédé au rachat de 89 582 actions pour 21 M€ et détenait à fin juin 1 457 682 actions pour un total de 310 M€, hors contrat de liquidité. Ces actions concernent pour l’essentiel des plans d’attribution d’actions gratuites octroyées aux salariés.
 
En raison des incertitudes liées à l’environnement économique et de l’évolution des parités monétaires, " il est difficile de faire des prévisions au titre de 2012. Toutefois, compte tenu des ventes réalisées au premier semestre, le groupe maintient son objectif de progression annuelle du chiffre d’affaires consolidé de 10% à taux de change constants. La marge opérationnelle courante, exprimée en pourcentage des ventes, devrait être comprise entre celle de 2010 et le plus haut historique atteint en 2011," précise Hermès dans un communiqué.
 
Au cours du deuxième semestre, Hermès poursuivra sa stratégie basée sur le développement du réseau de distribution, le renforcement de ses capacités de production et la sécurisation de ses approvisionnements.
 
Photo : Hermès
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS