Hermès: chiffre d'affaires 1T en hausse de 10,1%, porté par l'Asie

Le chiffre d'affaires de la maison Hermès a progressé de 10,1 pourcent au premier trimestre à 943,5 millions d'euros, marqué par une "performance exceptionnelle" au Japon tandis que l'Europe a continué de pâtir du contexte économique. A taux de change constants, l'activité d'Hermès a progressé de 14,7

pourcent. L'impact négatif des changes a en effet grevé le chiffre d'affaires à hauteur de 40 millions, a souligné le groupe dans un communiqué.

Hermès: chiffre d'affaires 1T en hausse de 10,1%, porté par l'AsieSoulignant la "belle dynamique" de ses ventes sur les trois premiers mois de l'année, il a constaté la "remarquable" progression de l'activité de ses magasins, de 16,7 pourcent à taux de changes constants.

En 2014, "Hermès poursuivra sa stratégie à long terme basée sur la créativité, la maîtrise des savoir-faire, le développement de son réseau de distribution, le renforcement de ses capacités de production et la sécurisation de ses approvisionnements", a relevé le communiqué. Hermès a indiqué avoir racheté 7.232 de ses propres actions entre janvier et mars pour 1,8 million d'euros, hors mouvements réalisés dans le cadre d'un contrat de liquidités.

Hermès a profité d'anticipations d'achats au Japon

Au cours du premier trimestre, Hermès a profité d'anticipations d'achats au Japon avant une hausse de prix et de taxe sur la consommation, ce qui s'est traduit par un bond de 21,7 pourcent à changes constants (+5,8% à changes courants) de son chiffre d'affaires à 116,7 millions d'euros. L'Asie hors Japon n'a pas été en reste, avec une progression des ventes de 17,7 pourcent à 329,3 millions d'euros (+12,8 pourcent à changes courants). La Chine, où les groupes de luxe ont vu leur croissance freinée par des mesures anti-corruption, a également apporté sa contribution à cette tendance favorable, a indiqué Hermès, sans autre précision. L'Amérique "confirme son fort potentiel" avec une hausse de 17,9 pourcent des ventes à 150,1 millions d'euros (+12,9 pourcent à changes courants) et, en Europe, malgré un contexte économique difficile, l'activité a été "soutenue" avec un chiffre d'affaires de 329,2 millions (+7,9 pourcent à changes constants et +7,5 pourcent à changes courants).

Côté activités par métiers, seule l'horlogerie a vu ses ventes souffrir dans un "marché toujours difficile" avec un recul de 4,8 pourcent (-0,1 pourcent à changes constants) à 32,8 millions. La maroquinerie-sellerie a progressé de 10 pourcent (+15,5 pourcent à changes constants) à 409,9 millions, profitant du développement de ses capacités de production avec deux nouveaux sites ouverts en 2012.

Hermès a confirmé la semaine dernière l'implantation en France d'une nouvelle manufacture de maroquinerie près de Montbéliard qui devrait ouvrir en 2017. Il doit déjà en ouvrir une à Héricourt en 2016.

La division Vêtements et accessoires a engrangé 14,3 pourcent de plus à 214,6 millions (+19,1 pourcent à changes constants) et le métier Soie et textiles a enregistré une hausse de 9% (+13,6 pourcent à changes constants) de ses ventes à 114,5 millions. Enfin, les parfums ont généré 60,8 millions d'euros, soit 5,3 pourcent (+5,9 pourcent à changes constants) de plus que sur la même période de l'année dernière. (AFP)

 

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS