Hermès poursuit sa trajectoire de croissance

En 2011, la maison de la rue du Faubourg-Saint-Honoré continuera à investir dans le développement de son réseau de distribution avec l'ouverture de dix succursales. " La stratégie à long terme, basée sur la maîtrise des savoir-faire

et le contrôle du réseau de  distribution, sera poursuivie (...) Hermès « artisan contemporain » mettra l’accent sur l’excellence et l’authenticité de ses savoir-faire artisanaux qui constituent à la fois le socle sur lequel la maison a bâti son succès et son avenir. Fondement d’une qualité unique et unanimement reconnue, la virtuosité de nos artisans est l’indispensable soutien à une création toujours plus ambitieuse et inspirée ", explique le groupe dans un communiqué présentant son bilan annuel.

L'anHermès poursuit sa trajectoire de croissance dernier, le chiffre d’affaires du groupe Hermès s’est élevé à 2 400,8 M€ et a progressé de 25,4%. A taux de change constants, la croissance atteint 18,9 %. L’objectif annuel de croissance des ventes a été dépassé grâce à une activité extrêmement dynamique dans les magasins du groupe notamment pendant la période de Noël.

Au quatrième trimestre 2010, les ventes progressent de 25%. A taux de change constants, le chiffre d’affaires croit de 17% avec une activité très soutenue dans toutes les zones géographiques, que ce soit en Amérique (+25 %), en Asie (+16%), ou en Europe (+16%).

Le chiffre d’affaires annuel réalisé dans les magasins du groupe est en croissance de 31 % à taux de change courants et de 24 % à taux de change constants. Le développement du réseau est resté soutenu avec l’ouverture de treize nouvelles succursales et la rénovation ou l’agrandissement de neuf autres. Les ventes en gros, qui avaient souffert de la crise en 2009, progressent de 3 % à taux comparables sur l’ensemble de l’année.

En Europe (+18 %), tous les pays ont fait preuve d’un fort dynamisme. Un nouveau magasin situé rue de Sèvres à Paris a été inauguré fin 2010 (voir photo ci-contre). L’originalité de son architecture d’intérieur ainsi que l’espace consacré à l’univers de la maison ont rencontré un vif succès. Ailleurs en Europe, le réseau s’est enrichi d’une nouvelle succursale à Amsterdam et trois autres magasins ont été rénovés ou agrandis.

Dans la zone Amérique (+24 %), la croissance a été soutenue tout au long de l’année et particulièrement dans les magasins du groupe (+28 %), grâce notamment au succès du premier magasin Hermès consacré à l’univers masculin inauguré en début d’année sur Madison Avenue à New-York.

En Asie, les ventes progressent de 19 % sur l’ensemble de l’année. Au Japon, les ventes sont presque stables. La croissance des autres pays d’Asie (+38%) a été tirée par le fort développement de la Chine continentale, Macao et Hong-Kong. L’extension du réseau s’est poursuivie avec l’ouverture de dix nouvelles succursales dont quatre en Chine.

Sous l’impulsion de la petite maroquinerie et des sacs en cuir dont la demande reste très forte, l’activité Maroquinerie & Sellerie est en hausse de 21 % en 2010. Les ventes du métier Soie & Textiles ont crû de 19 %, grâce au succès des nouvelles collections de soie féminine dont l’offre s’est enrichie de produits exceptionnels en cachemire et soie, et par l’attrait croissant exercé sur une clientèle jeune séduite par la diversité des usages et des styles proposés.

Enfin, la division Vêtements & Accessoires (+18 %), désormais sous la direction artistique de Christophe Lemaire (qui présentera sa première ligne pour la maison lors de la prochaine Fashion Week le mois prochain), a bénéficié du succès des nouvelles collections de prêt-à-porter et du développement des accessoires de mode.


Photos : Hermès.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS