Hermès s'envole

Au premier semestre, le chiffre d'affaires du groupe de luxe s’élève à 1 074,7 millions d'euros et progresse de 20 % à taux de change constants. Après prise en compte de l’impact favorable des parités monétaires, la croissance atteint 22,8 %.

Hermès enregistre un résultat opérationnel en hausse de 52% à plus de 304 millions d'euros. Des résultats meilleurs qu'attendus.
 
L’activité a été particulièrement soutenue dans les magasins du groupe (+25 % à taux de change constants) et la plupart des métiers Hermès affichent une forte progression. Les ventes en gros, affectées en 2009 par les opérations de déstockage des distributeurs (horlogerie et parfums notamment) renouent avec la croissance.
 Hermès s'envole
Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires croît de 20 % à taux de change constants. L’activité est restée très soutenue dans les magasins du groupe dont les ventes ont progressé de 25 %.
 
En Europe, les ventes du premier semestre, tirées par une activité au détail particulièrement dynamique dans tous les pays de la zone, progressent de 17%.
 
Dans la zone Amérique, le rebond observé fin 2009 s’est poursuivi tout au long du semestre pour atteindre 26 % à fin juin. Le premier magasin Hermès dédié à l’univers masculin inauguré en début d’année sur Madison Avenue à New-York rencontre un vif succès.
 
En Asie hors Japon (+45 %), les ventes dans les magasins du groupe continuent de progresser à un rythme très soutenu. Le développement du réseau s’est poursuivi avec l’ouverture de deux nouvelles succursales en Chine au cours du deuxième trimestre. Au Japon, le chiffre d’affaires est en légère baisse (-2 %).
 
Le métier Soie & Textiles réalise une excellente performance (+17 %), grâce au succès des nouvelles collections de soie féminine dont l’offre s’est enrichie de produits exceptionnels en cachemire et soie.
 
Avant l'homme et la femme, le premier client d'Hermès fut le cheval (voir l'image ci-contre d'un couple cavalier/cheval au Saut Hermès à Paris en avril dernier). A l'heure actuelle, l’activité maroquinerie et sellerie conserve un niveau de croissance très élevé (+23 %), et cela  " sous l’impulsion de la petite maroquinerie et des sacs en cuir grâce à de nouvelles identités fortes qui renforcent les modèles phares ", commente le groupe,
 
Quant à la division prêt-à-porter et accessoires, l'activité progresse de 18 % grâce notamment au succès des accessoires de mode.
 
"La stratégie à long terme, basée sur la maîtrise des savoir-faire et le contrôle du réseau de distribution, sera maintenue. En 2010, Hermès poursuivra ses investissements dans le développement de son réseau de distribution, avec l'ouverture et la rénovation d’une vingtaine de succursales. Un nouveau magasin situé rue de Sèvres à Paris sera inauguré en fin d’année," explique le groupe dans un communiqué.

Photos : Carly Jane Lock

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS