Interfilière s’intéresse au bien-être

Interfilière Paris, en partenariat avec la Fédération de la Maille & de la Lingerie, va mettre en scène du 6 au 7 juillet prochain à la porte de Versailles les techniques et le savoir-faire de ses exposants à travers le prisme du bien-être : confort

et bien-aller, soin et protection du corps, douceur, beauté et séduction. Il faut dire que l’univers des « dessous » (lingerie féminine, sous-vêtement masculin et balnéaire) redouble d’ingéniosité pour proposer des textiles toujours plus fonctionnels répondant aux besoins des consommateurs.

3 axes serontInterfilière s’intéresse au bien-être développés pour apporter des informations pertinentes au visiteurs du salon. Un espace d’exposition et d’information permettra de mettre en exergue les tissus d’une quarantaine d’exposants, et les produits finis répondant à cette quête perpétuelle du vivre mieux, à travers une rétrospective de la vie « quotidienne » d’un jeune couple : leur journée au travail, leurs sorties, le cocooning à la maison, les week-ends détente. Deux exposants seront également présents sur ce pôle afin d’apporter leurs expertises : Robert Blondel Cosmétiques qui propose des prestations de micro-encapsulation d’actifs cosmétiques et Alvanon, spécialiste du bien-aller et de la morphologie.

Un leaflet pédagogique, destiné aux visiteurs et aux exposants détaillera, de façon ludique et didactique, la technicité et les innovations de l’univers des dessous : technologies sans-couture, micro-encapsulation, fibres biocéramiques, microfibres, traitement anti-UV, textiles perspirants… Un focus dédié aux exposants impliqués dans cette quête du bien-être permettra aux visiteurs de remplir leur panier de produits innovants et d’idées neuves.

Enfin, Lundi 8 juillet de 11 h 30 à 12 h 30 sur l’espace Conférence d’Interfilière /Mode City, animée par Dominique Demoinet, une conférence conférence animée par Dominique Demoinet proposera un décryptage socio-économique du bien-être suivi d’un débat sur les perspectives de développement de ce marché sur le secteur de la lingerie et du balnéaire. Spécialistes de la morphologie, experts en analyse sensorielle, écrivain, coach en bien-être sensoriel échangeront sur cette notion avant de passer la parole aux marques et fabricants de matières qui s’exprimeront sur les attentes des consommatrices et les perspectives de développement.


Le bien-être : un secteur florissant

D'après Ipsos, la quête du bien-être dans nos sociétés n’est plus une simple mode, mais une tendance lourde qui s’inscrit de manière profonde dans nos habitudes sociétales : « L’accès au bien-être est désormais une condition sine qua non pour être heureux »

Depuis 3 ans, le bien-être est devenu l’un des secteurs les plus florissants avec des croissances dépassant les 7 pour cent. La faute à la crise ? Toujours est-il que l’industrie du mieux-être, pour l’économiste Paul Zane Pilzer, vient à peine de prendre son envol. Elle s’apprête à transformer nos vies autant que l’ont fait l’automobile ou l’ordinateur. Les organisateurs du salon font le pari que ce marché va devoir englober un nouveau segment : celui de la lingerie et du balnéaire. Propulsés par la mise au point de technologies innovantes, les récents complexes textiles nous veulent résolument du bien.


 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS