L'enseigne phare de Vivarte, La Halle, va changer de pilote

En pleine restructuration, La Halle, enseigne principale du groupe de distribution français Vivarte, va changer de pilote: Renaud Mazière s'en va et c'est Thierry Jaugeas, ex-patron de Camaïeu, qui sera désormais à la barre, a appris jeudi l'AFP. Arrivé il y a deux ans à la tête de La Halle,

Renaud Mazière a annoncé dans un mail à ses 5.000 collaborateurs qu'il quittait son poste, "sans remords ni regrets".

Il a souhaité à ses collaborateurs de venir "à bout des difficultés actuelles" et de savoir "corriger (ses) erreurs", rapporte le site internet du magazine économique Challenges.

L'enseigne phare de Vivarte, La Halle, va changer de piloteContacté par l'AFP au sujet de ce départ, Vivarte a indiqué qu'il nommait Thierry Jaugeas à la tête d'un nouveau pôle Mode, comprenant non seulement La Halle, mais aussi les marques Caroll, Naf Naf, Kookaï et Chevignon.

Une refonte jugée trop lente

M. Jaugeas, ex-patron de l'enseigne de prêt-à-porter féminin Camaïeu de 2010 à 2013, va intégrer le comité exécutif de Vivarte et rapportera au président Marc Lelandais.

Chez Camaïeu, "il a développé une stratégie de multi-canal de la marque et poursuivi le développement de cette dernière à l'international", a indiqué Vivarte.

"Son expertise du +retail+ (commerce de détail) et sa forte exposition internationale seront précieuses pour poursuivre le redéploiement des marques du groupe Vivarte et leur nécessaire adaptation aux nouvelles conditions du marché", selon le groupe.

Renaud Mazière n'a pas eu la tâche facile. Chargé de redresser l'enseigne dont le chiffre d'affaires recule depuis trois ans et dont la rentabilité a fondu, il a lancé un plan coûteux, de 150 millions d'euros par an pendant trois ans, pour modifier l'image de l'enseigne et redynamiser ses ventes.

Mais les résultats se font attendre et, selon Challenges, M. Mazière paie une mise en oeuvre du plan jugée trop lente. Sa directrice de la logistique et des entrepôts a connu le même sort, indique Challenges.

Le fait que Thierry Jaugeas chapeautera directement La Halle en pilotant un portefeuille de marques plus large est vu comme un atout par la maison mère. "Il faut que l'enseigne ait un peu plus de force de frappe", commentait une source proche du groupe.

Avant de diriger Camaïeu, M. Jaugeas est passé par le cabinet d'audit KPMG au début de sa carrière, puis a travaillé chez l'équipementier automobile Valeo pendant dix ans à partir de 1988, avant de rejoindre l'enseigne de parfumerie Sephora (groupe LVMH) de 1999 à 2010, où il avait terminé à la tête de la direction générale France.

Vivarte (ex-groupe André) regroupe 22 enseignes de textile et de chaussures dont les chaussures André, Minelli et San Marina.

Confronté à la concurrence des mastodontes internationaux du textile (H&M, Zara, Primark...), le distributeur français a entamé depuis plusieurs mois une refonte totale de ses concepts de magasins, notamment ceux de La Halle.

Croûlant sous une dette de 2,8 milliards d'euros, Vivarte n'a pas eu d'autre choix que de conclure fin juillet un accord avec ses créanciers qui ont accepté de convertir leurs créances en capital.

Ce montage donne le pouvoir au sein du groupe à quatre fonds d'investissement: Oaktree, Alcentra, GoldenTree et Babson. En contrepartie, la dette du groupe a été ramenée à 800 millions d'euros. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS