L’index Fashion Top100 en hausse de 27 % en six mois

Sur un fond de tempête des marchés et de peurs liées à une relance économique plus lente que prévue, le secteur des vêtements et de la mode se démarque lui-même. L’index FashionUnited Top 100, qui liste les 100 plus importantes sociétés de

vêtements cotées en bourse, a augmenté de 27 % dans ses six premiers mois de négoce. Depuis juillet dernier, les cent plus importantes sociétés de mode cotées sur les marchés boursiers internationaux ont généré une valeur exceptionnelle pour leurs investisseurs, montrant que le secteur de la mode n’a rien à envier aux autres secteurs comme l’industrie, l’automobile ou la pharmacie.

Ces six L’index Fashion Top100 en hausse de 27 % en six moisderniers mois, les sociétés du FashionUnited Top 100 ont vu leur valeur de marché augmenter de plus de 27 %. La référence dans le secteur de la mode internationale a été marquée par LVMH et H&M, qui détiennent les premières places en termes de capitalisation de marché. Elles sont suivies de près par Inditex, boostée par sa marque phare Zara, qui a ouvert récemment son 5 000e magasin. Le groupe de luxe français a aussi eu un semestre très mouvementé avec la reprise de son ennemi de longue date, Hermès. Entre temps, la marque décontractée suédoise continue à gagner du terrain dans le monde de la mode internationale grâce à sa collaboration acclamée avec des designers de premier choix comme Lanvin.

Dans cette période, à la fois H&M et LVMH ont réussi à augmenter leur valeur de plus de 5 milliards US$, ceci résultant en une valeur finale de plus de 80 milliards US$ pour l'empire du luxe français. D’autres sociétés listées dans le FashionUnited Top 100 comme ASOS ou Burberry Group ont montré que les sociétés de mode surfent aussi la vague haute technologie, obtenant des revenus de profit battant tous les records grâce à l’utilisation de nouvelles campagnes de média de pointe.

Sous un angle strictement de négoce, comparé à la cotation d’actions moyennes du Dow Jones, le secteur de la mode a fait beaucoup mieux : sa valeur commerciale a explosée, en hausse de 27 %, tandis que l’index basé à New York a obtenu un gain total de 18 %. Pendant ce temps, l’index Nikkei225 au Japon n’a augmenté « que » de 12 % ces 6 derniers mois, malgré la solidité de certaines des entreprises de mode japonaise cotées dans FashionUnited Top 100, y compris Fast Retailing (le propriétaire d’Uniqlo parmi d’autres marques).


L’index FashionUnited Top 100 est un index pondéré par la capitalisation, listant certaines des plus importantes sociétés de mode cotées en bourse du monde. Toutes les sociétés listées se spécialisent dans la vente de vêtements, que ce soit dans des magasins physiques, en gros ou par e-commerce. Ce ne sont pas nécessairement les plus grandes, mais les sociétés principales cotées en bourse situées dans ces pays sont représentées dans l'index avec leur propre pondération basée sur la capitalisation de marché, qui est calculée le 30 juin de chaque année.  

Top 10

LVMH $79,171,716,501 France
Hennes & Mauritz $54,873,779,754 Sweden
Inditex $46,092,709,972 Spain
Nike $43,748,336,329 United States
Richemont   $29,808,496,800 Switzerland
Christian Dior $26,276,772,163 France
Hermès International, S.A. $21,290,242,437 France
PPR $20,418,422,409 France
Coach $18,366,040,938 United States
TJX Companies $17,783,733,313 United States

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS