L' Indice Fashion Top 100 +32% sur un an

Les sociétés du FashionUnited Top 100 ont vu leur valeur de marché grimper de 32 % sur les douze derniers mois. La croissance enregistrée par ces sociétés prouve la valeur commerciale du secteur de la mode qui a surpassé les indices du Dow Jones,

du FTSE, du Nikkei et bien d'autres.

Véritable barème de l'industrie de la mode, l''indice de FashionUnited a démarré il y a un à 1,000 et a clôturé à 1,320 fin juin 2011.

Le Dow Jones a obtenu un gain total annuel de 26%. Pendant ce temps, la valeur de marché de l’indice FTSE de Londres a fait un bond de 24% alors que le Nikkei n'a augmenté que de 7% et l'indice Hang Seng de Hong Kong a enregistré un gain total de 10% sur un an. Sur douze mois, la mode représente le marché le plus juteux pour les investisseurs comme en témoigne la croissance annuelle de 32% du FashionUnited Top100 Index.

Cela s'explique par les excellentes performances des entreprises listées sur l'indice de FashionUnited qui ont su s'épanouir et accroître leurs parts de marché. Poussé par une importante demande en Chine et en Inde, le secteur de la mode a globalement augmenté sa valeur commerciale de 2.5%.

MaL' Indice Fashion Top 100 +32% sur un anlgré l'essor des prix du coton et d'autres matières premières, le secteur de la mode a pu améliorer sa rentabilité grâce à la mise en oeuvre des économies d'échelle, des systèmes d'informatiques plus efficaces et la logistique de pointe. Dans l'ensemble, l'industrie a fait preuve de plus de professionnalisme ayant rapidement adopté de nouvelles opportunités afin de rester dans la course sur un marché où la concurrence est de plus en plus rude.

Le Top10 des entreprises affichant la croissance la plus rapide de leur capitalisation boursière :
+ 235% Fossil
+ 200% Lululemon Athletica Inc.
+ 179% Asos.com
+ 142% DILLARD'S, INC.
+ 130% Under Armour, Inc.
+ 119% French Connection
+ 119% Abercrombie & Fitch
+ 118% Yoox
+ 106% Hugo Boss AG
+ 106% Tiffany & Co.

Nota Bene : Sur les douze derniers mois, Mulberry, nouvel arrivant sur l'indice a progressé de 660%.

Nouveaux arrivants
A l'occasion de son premier anniversaire, l'indice de mode international fera ses adieux à sept sociétés afin d'accueillir sept nouvelles entreprises. Les changements seront comme suit :

En tant qu'acteur " pionnier " sur le marché asiatique des introductions en bourse en pleine ébullition, Prada SpA s'est offerte une place parmi les sociétés mode et habillement les plus référencées de l'industrie. La marque de luxe italienne s'est révélée fer de lance non seulement en ce qui concerne la création de tendances, mais aussi en matière de rentabilité.

TOD´s s'affirme parmi les enseignes de mode européennes les plus performantes. La société italienne qui détient les marques Tod's (chaussures fait main, maroquinerie, accessoires et prêt-à-porter ; Hogan (chaussures, maroquinerie, accessoires et prêt-à-porter), et Fay (casualwear pour hommes, femmes et enfants).

La société allemande Gerry Weber a fait son entrée dans le Top 100. Articulée autour de trois marques de prêt-à-porter, par le biais de sa marque éponyme, la société a pour cible principale la mode féminine moyenne - haute de gamme. Taifun vise les jeunes femmes et Samoon est une marque spécialiste en vêtements grandes tailles.

Deux nouveaux arrivants britanniques : Mulberry et Supergroup. On surnomme le premier " la nouvelle Burberry " pour sa qualité et stylisme hors pair. Sa valeur très recherchée par les actionnaires a fait que la marque a connu une rapide montée en puissance. Quant au dernier, tout le monde en parle à cause de sa gamme infinie de t-shirts iconiques et son poids économique croissant sur les marchés européens.

Compte tenu de l'attractivité des économies à croissance rapide, l'indice FashionUnited Top 100 a accueilli Cia Hering, étoile montante du Brésil (confection, filature, tissus, maille, fabrication textile). Le groupe possède quatre marques : Hering, Hering Kids, dzarm et PUC dont tous les articles sont commercialisés dans des magasins multimarques et franchisés.

Enfin, l'américain Express Inc. est entré sur l'indice de FashionUnited afin de contrebalancer ses partenaires européens et asiatiques, remplaçant d'autres sociétés américaines moins importantes préalablement listées sur l'indice.

Les sociétés sortantes
La sortie des sept entreprises qui ont quitté le Top 100 le 1er juillet s'explique pour la plupart par une cible trop spécialisée comme Sketchers, Crocs et Wolverine World Wide qui se sont trop focalisées sur la chaussure ; ou des restructurations ayant entraînées une sortie en bourse (Gymboree, J Crew Group, and Timberland). Enfin, l'entreprise de petite taille Pacific Sunwear of California n' pas su résister à la concurrence exercée par les autres sociétés listées sur le Top 100 de FashionUnited.

Le FashionUnited Top 100 Index est un indice pondéré par la capitalisation, listant certaines des plus importantes sociétés de mode cotées en bourse du monde. Toutes les sociétés listées se spécialisent dans la vente de vêtements, que ce soit dans des magasins physiques, en gros ou par e-commerce. Ce ne sont pas nécessairement les plus grandes, mais les sociétés principales cotées en bourse situées dans ces pays sont représentées dans l'index avec leur propre pondération basée sur la capitalisation de marché, qui est calculée le 30 juin de chaque année.

www.fashionunited.com/top100

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS