La Redoute repris par ses managers ?

La directrice générale de La Redoute Nathalie Balla et Eric Courteille, le directeur financier de Redcats (la maison mère de La Redoute), ont fait une offre de reprise de leur entreprise au groupe Kering, l'actionnaire de La Redoute dirigé par François-Henri

Pinault. Les deux cadres dirigeants ont présentée cette offre lundi aux syndicats comme aux cadres de la Redoute. Pur produit de la vente à distance, Nathalie Balla a fait ses armes dans le groupe allemand Karstadt Quelle avant de devenir directrice générale de Robert Klingel Europe, alors numéro 4 de la vente à distance en Allemagne. En 2009, elle arrive, à l'age de 41 ans, à la tête du vépéiste

L'offreLa Redoute repris par ses managers ? de ces deux managers est la quatrième déposée auprès de Kering avec Le fonds HIG, Altarea Cogedim, (propriétaire de Rue du Commerce) et Opcapita. Selon Challenges, qui cite une source proche du dossier, «les négociations portent actuellement sur un montant d'environ 500 millions d'euros».

Le délégué CGT Fabrice Peeters a exprimé son scepticisme au sujet de cette proposition de dernière heure. «C'est un plan de la dernière chance pour Kering, il faut trouver un repreneur avant le 31 décembre, vite vite vite», a ironisé le syndicaliste. «Sincèrement, je pense que c'est la pire des solutions. (...) Ce qui est étonnant, c’est que Kering a toujours dit que le nom des candidats devrait rester confidentiel, car le groupe est côté en bourse. Et là elle nous annonce qu’elle veut reprendre La Redoute! Ce qui est inquiétant, c’est qu’on en est à se demander s’il y a vraiment d’autres projets de reprise potentiels. Est-ce qu’on n’est pas en train de nous mener en bateau? », a-t-il poursuivi. «Ça ne change en rien nos demandes de garanties» sur les emplois, a déclaré Thierry Bertin (Sud). On ne peut pas dire que ce soit vraiment une bonne nouvelle», a-t-il jugé.


Une nouvelle journée d'action le 13 décembre

Cette nouvelle ne devrait rien changer à la nouvelle mobilisation locale qui aura lieu le 13 décembre suite à l'appel de l'intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT et SUD de La Redoute. "Il est prévu d'organiser dans la même journée une manifestation et un meeting", explique l'intersyndicale. "Nous appelons d'ores et déjà la population et les salariés de la région à réserver cette date afin d'y participer".
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS