Le Printemps passe aux mains des qataris

Le Printemps change de propriétaire. Les grands magasins viennent d’accepter les 1.600 millions d’euros offerts par le groupe d’investissement qatari en collaboration avec le groupe luxembourgeois Divine Investment SA (Disa) pour le rachat

de la société, d’après une publication des Echos.

L’opérationLe Printemps passe aux mains des qataris est arrivée à son terme après l’approbation du groupe Borletti, propriétaire de 30 pour cent du capital du Printemps. Jusqu’à présent, la société italienne était plutôt réticente lorsque le groupe qatari avait montré son intérêt. D’ailleurs la famille Borletti avait annoncé son intention de racheter les 70 pour cent restants des actions du Printemps que possède Rreef, la filiale de gestion d’actifs immobiliers de la Deutsche Bank.

Pour l’instant l’identité des investisseurs formant le fond d’investissement Disa n’a pas été dévoilée. Le plus curieux de cette opération est qu’elle s’est déroulée au travers de la société Borletti. Maurizio Borletti et ses associés ont abandonné leurs postes pour laisser la voie libre aux qataris et maintenir leur anonymat. Enfin Disa, face à Borletti, a racheté les 70 pour cent de Rreef pour devenir l’unique propriétaire du Printemps.

En 2012, le réseau du Printemps constitué de 16 établissements et de 3.000 employés a atteint un chiffre d’affaire de 1.500 millions d’euros. En 2006, Borletti et Rreff avaient racheté le Printemps au groupe PPR pour un total de 1.100 millions d’euros.

(ASC)
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS