Les Champs Elysées, toujours autant convoités

On se croirait dans un jeu de Monopoly ! Depuis quelques années, de nombreuses enseignes textiles sont parties à la conquête de la plus belle avenue du monde. Après Promod, Esprit, Bel-Air et Célio, l'ouverture mercredi 6 octobre du nouveau

flagship store H&M sur les Champs Elysées a de nouveau suscité des envies. Les enseignes Banana Republic, Tommy Hilfiger, Levis et Abercrombie & Fitch souhaitent s'implanter sur les Champs Elysées, cinquième artère commerçante la plus chère du monde.

Les Champs Elysées, toujours autant convoités La Maire adjointe de Paris en charge du commerce, Lyne Cohen Solal a défendu sa position contre l'envahissement des enseignes de textile sur les Champs Elysées dont le loyer moyen s'établit à 6965 euros au mètre carré :

"A force d'accueillir sur les Champs Elysées les enseignes que tout le monde peut voir partout dans le monde, nous assistons à un véritable déclassement de l'Avenue des Champs Elysées. Cette artère a largement franchi le taux fatidique de 40% d'enseignes textiles.

Or tous les spécialistes du commerce s'accordent pour dire qu'au-delà de ce seuil l'équilibre est rompu et la perte d'attractivité de l'avenue est patente. Si au moins ces grands magasins de mode ou d'équipement de la personne profitaient de leur installation sur la plus belle avenue du monde pour offrir un écrin unique et des collections particulières.

La ville de Paris continuera donc à s'opposer à l'arrivée en masse de grandes chaînes internationales qui ne font qu'augmenter les loyers et contribuent à faire partir les cinémas, restaurants et l'ensemble de l'offre culturel. "

Dans une interview parue sur le site Challenges.fr, Hervé Bailly, directeur produit et marketing de l'enseigne Morgan a commenté cette ruée vers l'or des enseignes.

" Cette polémique n'a pas lieu d'être. Le textile, c'est la mode et la mode c'est Paris. On peut s'offusquer de l'ouverture d'un magasin vitrine d'H&M qui n'a rien de parisien, mais les Champs Elysées ne se résument pas à cette marque suédoise.

Le textile fait aussi partie de notre patrimoine, Vuitton, Célio, Morgan sont de belles marques française qui ont toute leur place sur cette artère.
 
Maintenant, la flambée des loyers est un phénomène mondial. Toutes les grandes avenues vitrines dans le monde attirent par définition beaucoup de monde et donc par effet de conséquence sont devenues un rendez-vous incontournable des grandes marques."

Photo : Les Champs Elysées à Paris.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS