LVMH acquiert 14,2% du capital d'Hermès

Quelques semaines après le dernier défilé de Jean Paul Gaultier pour Hermès, le géant mondial du luxe LVMH a annoncé samedi dernier son entrée dans le capital du groupe français avec 14,2% de ses actions. LVMH, qui appartient au millionnaire

français Bernard Arnault, a confirmé qu’il ne s’agissait pas de « prendre le contrôle » de la mythique Maison mais qu’il souhaitait être actionnaire « à long terme ».

  Ainsi, LVMH devient le principal actionnaire d’Hermès, hormis les deux héritiers de la famille fondatrice qui se répartissent les 70% du capital.

Depuis LVMH acquiert 14,2% du capital d'Hermèsde décès de son dirigeant, Jean-Louis Dumas en mai dernier, descendant du fondateur Thierry Hermès, le futur de la compagnie a été l’objet de nombreuses spéculations. L’achat se produit quelques semaines après que Gaultier abandonne la Maison, après sept années de services.

LVMH précise qu’il « n’a pas l’intention d’entrer dans une OPA (Offre Publique d’Achat), ni prendre le contrôle, ni rechercher à représenter son comité de direction ».

Hermès, une des marques les plus chères au monde et reconnue pour sa marroquinerie exquise et ses foulards en soie « est une marque magnifique, dotée d’un savoir-faire incroyable et ils préfèrent que ce soit LVMH qui investisse au lieu d’un autre groupe », ont déclaré des sources proches à l’opération.

Dans un communiqué, le géant du luxe, propriétaire de de Moët & Chandon, Loewe, Louis Vuitton, Fendi, Marc Jacobs, Céline, Kenzo ou Givenchy, a déclaré détenir un peu plus de 15 millions d’actions de la société Hermès International, ce qui représente 14,2% du capital.

LVMH est sur le point d’acquérir encore 2,9% d’actions convertibles, pour un total de 17,1% pour lequel le groupe aura payé 1 450 millions d’euros.

Dans la note émise samedi dernier, le groupe annonce qu’il entend « préserver le caractère familial et français qui est à l’origine du succès mondial de cette marque emblématique ».

Au cours du premier semestre 2010, Hermès a enregistré une croissance de 55,2% en bénéfices, avec 194 millions d’euros, et 22,8% de ses ventes avec 1 070 millions d’euros.

Photo: Bernard Arnault, propiétaire de LVMH
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS