Reebok ferme ses bureaux en Europe et Asie-Pacifique

L’équipementier sportif Reebok, propriété d’Adidas, se restructure à l’international. La société a annoncé la fermeture de ses bureaux sur le marché européen et en Asie-Pacifique. Cette transformation supposera le licenciement

de 150 personnes. Avecun total de 8000 employés dans le monde, Reebok a mis en marche un plan de réorganisation qui passera par la suppression de ses structures européenne, basée à Amsterdam, et asiatique située à Hong Kong. L’entreprise licenciera également 65 personnes de ses bureaux centraux de Canton.

 

“Nous Reebok ferme ses bureaux en Europe et Asie-Pacifique avions annoncé au début de l’année la réorganisation de l’équipe de Reebok en six unité s », a signalé Matt O’Toole , directeur marketing de Reebok. «Notre processus est toujours en marche et nous sommes en train d’établir un nouveau modèle opératif direct entre l’organisation globale de Canton et nos différents marchés ».
 

Les changements, qui seront appréciables à partir de janvier 2013, se produiront quelques mois après que Reebok se soit remis de la perte de contrats importants, ce qui a fait qu’Adidas baisse ses objectifs de chiffre d’affaire. Adidas avait racheté Reebok en 2005 pour la somme de 3800 millions de dollars.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS