Tendances Lingerie : quand le luxe fait la fête

Sur le forum général d’Interfilière Paris, le message c’est « Happy is chic ! ». Cette saison, le constat est clair : tout le secteur de la lingerie est concentré sur le marché « Smooth » et ses produits. Même les produits au look les plus étonnants

sont aussi les plus plats et lisses possibles. L’innovation fait ainsi directement partie de la décoration. Les musts de la saison : les jauges ultrafines, les touchers toujours plus doux et un focus spécial sur les recherches faites dans le domaine des spacers (bi élasticité, transparences, décorations, finitions ultras douces).

Le forum estTendances Lingerie : quand le luxe fait la fête subdivisé en quatre partie. « Silence » célèbre le Retour des pastels et couleurs poudrés, en particulier les mauves, renouvelés aussi par les bleus et les verts tilleul. En général, les pastels traditionnels ‘‘layette’’ ont été remplacés par des tons beaucoup plus subtils et raffinés. Les tissus sont aérés, légers, les motifs sont espacés, lees broderies sont ton sur ton, avec des motifs de cercles, pois et confettis aériens. Les fleurs sont ultra légères, découpées au trait.


Influence du prêt à-porter

« Oxidised » pointe le doigt sur l’influence du prêt à- porter et de marques telles qu’Acne et Isabelle Marrant dans la grande recherche de coloris et d’effets de surface qui sortent totalement des motifs traditionnels lingerie (sauf les dessins peaux de bêtes). Les couleurs sont oxydées, casual, mates. Les motifs peaux de bêtes se mêlent aux camouflages pour de nouveaux mouvements organiques comme des moirés et des effets marbre. Comme pour le prêt-à-porter, on assiste à une rencontre entre raffinement et idées casual ‘‘brut’’, spécialement grâce aux ennoblissements et effets de surface.

« Sumptuous », c’est la grande recherche pour les motifs baroques, arabesques, vitraux. Importante inspiration des brocards et des tissus d’ameublement, mais réduits et simplifiés ; ainsi les effets trop bling et tape-à-l’oeil sont évités. Retour également des effets velours, flockés, dévorés, aspects soie, et de magnifique jacquards en mat et brillant, notamment pour le shapewear. Enfin dans « Playful », on retrouve directement l’influence de Victoria’s Secret, dans un esprit Mixologie et jeune. Pour les dessins, pois et pastilles côtoient les fleurs en semis et de nouvelles échelles dans un esprit très brésilien. Les couleurs sont pleines de vitalité avec les jaunes en accents de lumière, toute une palette de roses (des sucrés aux fuchsias) et les orangés en must.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS