Au troisième trimestre, Adidas a vu baisser son chiffre

d’affaire, notamment à cause de problèmes de distribution en Russie, les effets de devises et la baisse des ventes de produits de golf.

Les ventes en Europe occidentale et en Amérique du Nord ont baissé. Le revenu brut au troisième trimestre a chuté de 8 pour cent atteignant les 316 millions d’euros.

Cette année il a manqué à la société allemande de sponsoriser un grand évènement de football, qui en général propulse les ventes annuelles. Par ailleurs, Reebok gagne du poids dans le secteur et commence à faire de l’ombre à Adidas. Suite à ces résultats, l’équipementier sportif a annoncé une restructuration administrative.

Concernant ses prévisions, Adidas a annoncé qu’elle espérait augmenter ses ventes de 30 millions d’euros – allant de 820 à 850 millions d’euros- et d’atteindre une marge opérative de près de 8,5 pour cent.

D’après le président d’Adidas, Herbert Hainer, la Coupe du Monde de 2014 sera un évènement clé : « Nous nous sommes confrontés avec rapidité et décision aux défis du troisième trimestre et nous garantissons que nous allons vivre une nouvelle période de croissance au quatrième trimestre et l’année prochaine. »
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS