Dans une lettre ouverte, Deminor, le cabinet de conseil aux

petits actionnaires d'Hermès demande des précisions à Bernard Arnault, PDG de LVMH concernant l'irruption inattendue de l'entreprise dans le capital d'Hermès International.

Deminor affiche ouvertement sa prise de position en faveur d'Hermès.


Toutefois la riposte des actionnaires familiaux d’Hermès est contesté par l’Adam, un autre groupe de défense des actionnaires minoritaire qui juge que cette action doit déclencher une offre publique d’achat obligatoire sur l’ensemble du capital d’Hermès.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS