Hermès, le fabricant des célèbres carrés de soie et des sacs Kelly et Birkin,

a vu son bénéfice net progresser de 8 pourcent au premier semestre à 413 millions d'euros et affiché une marge opérationnelle de 32,6 pourcent.

Le bénéfice opérationnel du groupe de luxe est en hausse de 6,5 pourcent à 621 millions d'euros, un chiffre légèrement supérieur aux attentes des analystes interrogés par Bloomberg, qui tablaient en moyenne sur 617 millions d'euros.

Au premier semestre 2013, le bénéfice net était de 381,7 millions d'euros et la marge opérationnelle avait atteint le niveau record de 33,1 pourcent. La rentabilité opérationnelle s'est légèrement érodée au premier semestre 2014, "principalement" en raison de "l'impact négatif des parités monétaires", souligne le groupe dans son communiqué, conformément à ce qu'il avait indiqué dès juillet.

Hermès maintient ses prévisions, qui ont pour habitude d'être conservatrices, en disant poursuivre "son objectif à moyen terme de progression du chiffre d'affaires à taux constants autour de 10 pourcent". Il table pour 2014 sur une rentabilité "inférieure" au record de 32,4 pourcent établi en 2013, en raison de l'impact des effets de change négatifs, mais toujours excellente.

Hermès avait publié dès la mi-juillet son chiffre d'affaires semestriel, en hausse de 7,9 pourcent à 1,9 milliard d'euros. Le sellier du Faubourg Saint-Honoré s'était montré serein pour 2014 malgré un ralentissement des ventes au deuxième trimestre, lié surtout à un fort recul au Japon et une baisse de régime en Amérique. Hermès devrait selon toute vraisemblance franchir pour la première fois la barre des 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires cette année. (AFP)

 

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS