Le groupe de luxe Hermès a publié vendredi un chiffre d'affaires en hausse de 7,9 pourcent à 1,9 milliard d'euros au

premier semestre 2014 et prévoit une rentabilité opérationnelle semestrielle "proche" du record annuel de 32,4 pourcent atteint en 2013.

La marge devrait ainsi "être en léger retrait" par rapport au pic historique de 33,1 pourcent enregistré au premier semestre 2013, "en raison de l'impact négatif des parités monétaires", prévient le fabricant des carrés de soie et des sacs Kelly et Birkin.

A taux de change constants, le chiffre d'affaires semestriel progresse de 12,0 pourcent. Il est tiré par l'Asie et l'Amérique, tandis que l'Europe tire son épingle du jeu avec une hausse de près de 7 pourcent malgré "un environnement économique difficile", souligne Hermès.

Le deuxième trimestre s'est traduit par une hausse des ventes de 5,8 pourcent, soit +9,6 pourcent à taux de changes constants à 963,4 millions d'euros, ce qui représente un ralentissement par rapport au premier trimestre et un niveau légèrement inférieur aux attentes de certains analystes.

Mais la croissance des ventes de la maroquinerie, principale division de Hermès, reste très tonique, en hausse de 10 pourcent à taux de change constant au deuxième trimestre et de 12,6 pourcent sur le premier semestre. (AFP)

 

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS