Après avoir changé trois fois de mains en 15 ans, Jimmy Choo pourrait entrer

à la Bourse de Londres. La marque de chaussures de luxe, propriété de JAB Holdings qui détient également Belstaff et Bally, serait en train de négocier avec plusieurs banques une entrée en Bourse à l’automne. L’opération pourrait atteindre les 1000 millions de livres sterling.

Début mars, Labelux, qui avait racheté Jimmy Choo en 2011 à sa fondatrice Tamara Mellon pour 525 millions de livres, a dit qu’aucune décision final n’avait encore été prononcée.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS