Hermès International publie ses résultats 2010 en pleine semaine de la mode parisienne

tourmentée par l’affaire Galliano. Comme prévu, les ventes record enregistrées l’an dernier par le sellier célèbre pour ses sacs et ses carrés de soie ont un levier important sur les comptes.

Grâce à un mix-produits favorable et au dynamisme des ventes sur le continent américain et en Asie, le résultat opérationnel ressort en forte hausse de 44,3%, à 668,2 millions d’euros. En termes de rentabilité, le groupe de luxe dégage donc sa meilleure performance historique avec une marge opérationnelle qui progresse de 3,6 points, à 27,8%, au-dessus de l’objectif officiel d’une amélioration de 300 points de base.


Pour 2011, pas de prévisions nouvelles de la direction ni de confirmation dans l’avis financier. A l’occasion de la publication du chiffre d’affaires annuel, le groupe avait indiqué tabler sur une progression des ventes comprise entre 8% et 10% à taux de change constants.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS