Affaire Galliano : le clap de fin

Plus de deux mois après l'ouverture de son procès, John Galliano a été reconnu coupable d'avoir proféré des injures antisémites lors de deux altercations dans un bar parisien en février dernier.

L'ancien directeur du style chez Dior écope d'une amende de 6.000 euros d'amende, avec sursis. Le couturier déchu devra verser 1 euro symbolique de dommages et intérêts auprès des victimes de ses insultes, proférées en état d'ébriété, ainsi qu'auprès de cinq associations antiracistes qui s'étaient portées parties civiles.

Le tribunal correctionnel de Paris lui a également condamné à rembourser les frais de justice de SOS Racisme, du Mrap, de l'UEJF et de la Licra.

Le groupe LVMH propriétaire de la maison Dior, n'a toujours pas confirmé le successeur de John Galliano. Marc Jacobs, actuellement directeur artistique de Louis Vuitton, serait pressenti. Phoebe Philo qui pilote actuellement la maison Céline pourrait lui succéder.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS