Pour sa collection croisière 2011, John Galliano pour Christian Dior a réinventé la parisienne des années 60. A la hauteur de la démesure architecturale de Shanghai au bord de la rivière Huangpu, lieu du défilé, cette ligne " entre-saison " clairement inspirée des films cultes de la Nouvelle Vague reflète l'optimisme de la nouvelle génération.


Au programme : la veste bar coupée au ras des hanches, agrémentée de noeuds, pantalons capri, imprimés Prince de Galles, vichy et floraux s'entrechoquent, paletots marinières, et pour faire bonne figure une flopée de robes baby doll très Brigitte Bardot en mousseline de soie ou en organza parme, rose poudré, vert d'eau ou pêche ...De quoi attiser l'appétit du clientèle avant les présentations haute couture.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS