Drapeau en berne chez Dior

Vendredi dernier au Musée Rodin à Paris, le défilé prêt-à-porter de la célèbre maison de couture s'est déroulé sans John Galliano qui est en passe d'être licencié par Dior pour avoir proféré des propos racistes.
 
Ambiance en demi-teinte... avant la présentation de la collection automne - hiver 2011 - 2012, Sidney Toledano, pdg de la maison prend la parole : "Ce qui nous arrive aujourd'hui est une épreuve (...) le fait que le nom de Dior ait pu être mêlé, par l'intermédiaire de son designer, si brillant soit-il, à des propos intolérables, nous est très douloureux", a-t-il expliqué d'un ton solennel.
 
Au lieu du salut final du créateur, les « petites mains » de l’atelier Dior sont montées sur le podium. A l'équipe, la foule d'invités a fait un joli cadeau : une standing ovation.



 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS