• Home
  • Actualite
  • Business
  • Les Galeries Lafayette placent de nouveau la rentrée sous le signe de la mode responsable

Les Galeries Lafayette placent de nouveau la rentrée sous le signe de la mode responsable

By Herve Dewintre

12 août 2020

Business

Solidarité, sens du collectif, développement durable : le lexique déployé par le nouveau communiqué annonçant l’actualité de la rentrée parisienne des Galeries Lafayette va surement donner le ton de l’année à venir : la mode sera militante ou ne sera pas. Ce militantisme s’exprimera avant tout par la responsabilité – terme générique désignant pêle-mêle une envie de mode causant moins de dégâts environnementaux et un soutien aux labels faisant appel à la production locale ou contribuant au développement social.

Ce vaste programme – déjà mis en lumière en 2018 dans le cadre du lancement du label Go for Good – sera de nouveau mis en avant à la rentrée avec l’événement « Aujourd’hui et Demain Changeons de Mode » qui se déroulera du 2 au septembre au 11 octobre au sein du grand magasin du boulevard Haussmann mais aussi dans l’ensemble des magasins en France.

L'événement parisien s’articulera autour d'ateliers permettant aux clients et aux visiteurs de se familiariser avec les savoir-faire responsables des marques partenaires (entre autres Clarins, Matière Brute, Keur Paris, Coralie Marabelle, Casa 93, Etudes, We are Kniffers), d’espaces, de marques invitées (Patagonia, Waterdrop, La Bien Hecha) et de pop-up (notamment Weston Vintage), de collaborations parfois surprenantes (comme celle de l’association Casa 93 et de Louis Vuitton) mais aussi de talks avec des créateurs de mode, des designers industriels, des chefs ou encore des entrepreneurs beauté. Un florilége d'initiatives qui exalte avec éclat le concept de responsabilité à défaut de faire briller la notion d'accessibilité: la mode responsable chiffre en effet à 12 euros le pot de confiture bio ou à 1600 euros l'imperméable en nylon recyclé.

Lancement de l’arrondi en caisse au profit d’Emmaüs Defi

Aux côtés de ces rendez-vous de facture assez classique, se développeront deux lancements plus inattendus : le premier concerne la mise en place de « l’arrondi en caisse » dont le bénéficiaire sera l’association Emmaüs Defi (association avec laquelle les Galeries Lafayette collaborent par ailleurs depuis six ans autour des invendus). Le deuxième sera le lancement, le jeudi 3 septembre, au sein des Galeries Lafayette Paris Haussmann à l’occasion d’une conférence de presse dédiée, d’une consultation nationale sur le futur de la mode et du commerce.

Lancement d’une consultation citoyenne nationale

Soutenue par le Ministère de la Transition écologique et la Mairie de Paris, cette consultation s’appuiera sur le savoir-faire notable de Make.org pour assurer une méthodologie rigoureuse et exemplaire. Initiée par l’association Paris Good Fashion (association fondée par la mairie de Paris en vue de mettre en place des pratiques favorables à l’ensemble du secteur d’ici à 2024, année où la Capitale accueillera les Jeux Olympiques), elle compte parmi ses partenaires les Galeries Lafayette, le groupe Etam, Vestiaire Collective, le groupe Eram, Petit Bateau, La Redoute et Who’s Next. La consultation, insiste le communiqué, vise à donner la parole au grand public et aux professionnels afin d’encourager le déploiement d’actions concrètes. Les résultats de la consultation seront communiqués en fin d’année.

Crédit photo : Galeries Lafayette