Audrey Azoulay annonce deux mesures lors de l’inauguration de l’exposition consacrée au festival de Hyères

Le Festival International de Mode et de Photographie à Hyères s’expose au Ministère de la culture à Paris. Cette exposition peut légitimement être considérée comme un juste hommage à une manifestation créée en 1985 et qui par la seule volonté de son fondateur Jean-Pierre Blanc est devenu un évènement international de premier plan.

Jusqu’au 31 décembre, le ministère présentera dans ses vitrines du Palais Royal les oeuvres des lauréats découverts au printemps dernier lors de la 31 ème édition du festival. Ces Lauréats sont Wataru Tominaga, Grand Prix du jury Première Vision en mode et Vendula Knopova, Grand Prix du jury en photographie.

Des pièces plus anciennes seront également visibles dans le grand salon du ministère. Issues des précédentes éditions du festival ( on remontera le fil du temps jusqu’en 1997) les silhouettes exposées rappelleront tout ce que Gaspard Yurkievich, Stéphanie Coudert, Felipe Oliveira Baptista, Rivière de Sade, Richard René, Dévastée, Julien Dossena, Anthony Vaccarello, Jean-Paul Lespagnard, Yiqing Yin et Léa Peckre entre autres, doivent à cette superbe manifestation qui se déroule chaque année à la villa Noailles dans le Var. Le public est invité à venir découvrir cette exposition le jeudi 29 septembre 2016 de 16h à 20h (Accès sur inscription uniquement)

Un état des lieux et un forum de la mode

Preuve de l’importance qu’a acquis le festival dans les esprits, la ministre de la Culture et de la Communication Audrey Azoulay a souhaité saluer en personne, lors de l’inauguration de l’exposition qui s’est déroulée lundi soir rue de Valois, le rôle essentiel de découvreur de talents du Festival ainsi que le remarquable le travail effectué par Jean-Pierre Blanc et l’équipe de la Villa Noailles. Le ministre a fait observer que la conservation durant plus de trente ans d’une collection de prototypes était méritoire car elle témoignait avec force de l’histoire de la mode en France.

Audrey Azoulay, profitant de l’inauguration, et à la veille du premier jour de la semaine de la mode à Paris, en a profité pour annoncer deux nouvelles importantes. La première concerne le lancement d’une mission sur le patrimoine de la mode en France. Cette mission, confiée à Olivier Saillard, aura pour objectif d’établir un état des lieux des collections publiques et privées, leur état de conservation et identifier les outils et savoir-faire en matière de conservation et de restauration.

La seconde nouvelle concerne l’organisation dans les prochaines semaines d’un forum de la mode, qui fait suite aux préconisations du rapport de Lyne Cohen-Solal dont nous avons déjà parlé longuement ici. Avec l’ensemble des professionnels, ce forum permettra de réfléchir collectivement aux enjeux clefs auxquels la filière mode est confrontée aujourd’hui.

Photo: ministère de la culture dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS