Collection Pinault : ouverture des lieux à la mi-juin2020

En plein cœur du quartier des Halles à Paris, l’ouverture au public de la Bourse de Commerce – Pinault Collection vient d'être annoncée. Unique, le lieu rassemblera une partie des œuvres d’art du PDG du groupe Kering. Retour sur un projet pharaonique mené par l’architecte Tadao Ando.

Un peu plus de deux ans de travaux. C’est le temps qu’il aura fallu à la Bourse de Commerce à Paris pour être restaurée et transformée par l’architecte japonais Tadao Ando (TAAA – Tadao Ando Architect and Associates), l’agence NeM / Niney & Marca Architectes, l’agence Pierre-Antoine Gatier et Setec Bâtiment. Commencés en 2017, les travaux s’achèveront en janvier 2020 pour une ouverture au public annoncée mi-juin 2020, tandis qu’il sera ensuite procédé à l’aménagement des abords de l’édifice par la Ville de Paris.

Collection Pinault : ouverture des lieux à la mi-juin2020

Un projet culturel format XL

À ce jour, plus importante réalisation confiée à l’artiste Tadao Ando en France, la transformation de la Bourse de Commerce à Paris donne au projet culturel de François Pinault une nouvelle dimension. De fait, celui-ci, commencé en 2006 selon un triple principe, comprend d’une part, un réseau de musées permanents installés à Venise : le Palazzo Grassi qui a ouvert en 2006, complété en 2009 par la Pointe de la Douane et en 2013 par le Teatrino, l’auditorium, tous trois conçus ou réhabilités par Tadao Ando. Celui, d’autre part, d’un programme d’expositions hors les murs, en partenariat avec de nombreuses institutions en France et à l’étranger. Enfin, celui, du développement d’initiatives en faveur du soutien à la création et de l’histoire de l’art, comme la résidence d’artistes de Lens (depuis 2015) ou le prix Pierre Daix, en hommage à son ami historien du même nom disparu en 2014, qui distingue chaque année un ouvrage d’histoire de l’art moderne ou contemporain. Avec la Bourse de Commerce, à Paris, la Collection Pinault s’apprête à changer d’échelle avec un lieu permanent unique à Paris.

3.000 mètres carrés d'espaces d'exposition

Mariage réussi de l'architecture du XVIIIe siècle et du dépouillement cher à Tadao Ando, le bâtiment couvre un total de 13.000 mètres carrés, dont 7.700 mètres carrés de surface accessible au public, 3.000 mètres carrés d'expositions et un restaurant situé au dernier étage confié aux chefs Michel et Sébastien Bras.

Au cœur de l’édifice, Tadao Ando a réussi l’exploit de couler à l'intérieur de l'ancienne bourse circulaire une cylindre de béton brut d'un diamètre de 29 metres et d'une hauteur de 9 metres, sous l'ancienne et majestueuse verrière de 35 m de hauteur. En haut de ce cylindre, la coursive accueille une promenade de 91 metres surplombée d’une des plus grandes fresques peintes, en toile marouflée qui a été restaurée, de 1 400 metres de long, panorama circulaire qui décrit de manière idéalisée le commerce entre les continents. Tandis que la toiture en ardoises du dôme a été totalement refaite.

Last but not least, l'aménagement mobilier de l'intérieur et de l'extérieur du bâtiment a été confié aux frères designers Bouroullec.

La passion de l’art

Fondateur des groupes Artémis (Christie’s, vignobles de prestige …) et Kering (Gucci, Saint Laurent, Balenciaga, Boucheron …), François Pinault, 83 ans, est classé en 2019 comme détenant la 30ème fortune mondiale, mais surtout figure parmi les 10 plus grands collectionneurs d'art contemporain au monde. Sa collection réunit un ensemble de plus de cinq mille œuvres couvrant aussi bien le XXe siècle que le siècle présent. Sa valeur est estimée à plus d’1,4 milliard de dollars. C’est dans les années 70 qu’il achète son premier tableau, une femme dans une cour de ferme peinte par Paul Sérusier. Il enchaîne au début du XXème siècle les acquisitions dont en 1990, le tableau “Losangique II“ de Piet Mondrian pour 8,8 millions de dollars. Mieux, en 1998, il réalise l’acquisition de la maison britannique de ventes aux enchères Christie’s. François Pinault entretient un lien étroit avec le monde de l'art, on le dit proche des artistes Jeff Koons, Cy Twombly, Richard Serra, Damien Hirst ou Cindy Sherman. La Bourse de Commerce s’impose déjà comme un rendez-vous culturel et artistique fort au cœur de Paris : celui d’une quête et d’un amour pour l’art commencés voilà plus de quarante ans par François Pinault.

Photos : Capture d'écran Boursedecommerce.fr
© Patrick Tourneboeuf, Courtesy Bourse de Commerce - Pinault Collection

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS